AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Des démons qui font de la peinture, des sorciers qui font de la couture, des vampires qui apprennent la cuisine... Bref ! Tout est possible à Chimera, même se faire manger par l'infirmier...

Partagez | 
 

 Une tasse de thé, Milady ? | with Rose Delacroix

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une tasse de thé, Milady ? | with Rose Delacroix   Lun 20 Avr - 17:54


Une tasse de thé, milady ?

Ludvig slalomait entre les tables du salon de thé. Il servait, récupérait les tasses et les soucoupes, puis revenait, inlassablement, toujours souriant. Il avait une certaine élégance naturelle, et il prenait soin de paraître le plus poli et serviable possible – ce qui n'était pas très dur, étant donné son caractère. Il essayait aussi d'aider Rose, lorsqu'il terminait une commande, tout en évitant de la gêner lorsqu'elle passait. Ludvig ne la connaissait pas vraiment. Ils étaient dans la même école et travaillaient au même endroit, mais n'avaient jamais vraiment parlé ensemble. Tout au plus des sourires dans les couloirs lorsqu'ils se croisaient, mais sans non plus s'arrêter pour se dire bonjour. Enfin …

Le salon de thé allait bientôt fermer, et il s'étira, pensant qu'il allait bientôt pouvoir rentrer et passer la soirée tranquillement. Il pensait à ce qu'il avait à faire, et à vrai dire, il ne lui restait pas grand-chose au niveau des devoirs … Il était donc plutôt tranquille, à vrai dire. Il allait poser son tablier quand on l'arrêta. La gérante lui souriait, tenant la clé du magasin dans la main. Elle le regarda un instant, énigmatique, et la lui tendit.

- Il reste des gâteaux, et si personne ne les mange on va les jeter. Tu peux peut-être les partager avec Rose, vous avez travaillé dur. Tu fermeras en partant et tu mettras la clé sous le paillasson.
- Mais – devant le regard de la femme, il se ravisa – d'accord. Merci.

Il prit la clé et la rangea dans sa poche. Puis il attrapa un plateau, disposant les dernières pâtisseries dessus et se dirigea vers la jeune femme aux cheveux châtains, qui finissait de nettoyer une table.

- Hm, Rose ? Maggie a dit qu'on pouvait manger les gâteaux qu'il reste … Hm, tu veux un thé avec ? demanda-t-il en souriant, quoiqu'un peu hésitant.

Il attendit sa réponse avant d'aller faire chauffer de l'eau. Il partait de toute façon s'en faire un, donc un de plus ou de moins, ça ne changeait pas grand-chose. Il se saisit de deux jolies tasses, d'autant de soucoupes, et fit infuser le thé quelques minutes. Puis il revint vers la table où Rose s'était installée, posant une tasse devant elle et gardant l'autre pour lui. Ludvig hésita un instant, ne sachant pas trop quoi dire. En général, il se contentait d'attendre qu'on lui parle, mais Rose semblait elle aussi assez timide. Il réfléchit un instant, puis finit par se lancer.

- Au fait, je te croise tout le temps à l'école, mais je ne sais même pas en quelle filière tu es ! Personnellement, je suis en licence 3 CIMA, en Cuisine.

Il tournait son thé, attendant que Rose prenne un gâteau avant de se servir lui-même. Il en avait fait certain là-dedans, durant l'après-midi. Quelques fois, lorsqu'il avait le temps et qu'il n'y avait pas trop de clients, la gérante lui accordait le droit de cuisiner. Après tout, c'était aussi sa formation, et elle l'avait testé plusieurs fois avant de mettre ses gâteaux avec les autres. Il était assez content, à vrai dire, chaque fois que quelqu'un savourait une de ses pâtisseries. Il sourit à Rose, poussant le plateau vers elle.

- Prends-en un, et dis-moi ce que tu en penses.

Ça faisait toujours un avis de plus, après tout.



© C h i m e r a




Revenir en haut Aller en bas
Rose Delacroix
1ere Année
avatar

Messages : 138
Age : 18 ans
Race : Humaine à don
Don : Peut donner vie à ses dessins
Spécificité(s) : Photographie & Dessin et Peinture

MessageSujet: Re: Une tasse de thé, Milady ? | with Rose Delacroix   Mar 21 Avr - 12:53




Une tasse de thé, milady ?


Le salon de thé était plein aujourd'hui encore. C'est avec un sourire aux lèvres que je m'occupais de servir aux clients leurs commande, en ramenant celles qu'ils avaient fini. Traverser la pièce était quelques fois légèrement difficile au vu de toutes les personnes présentes. Mais je m'y étais habituée. Et maintenant, j'y arrivais avec une certaine facilité. Cela m'arrangeais assez, car être serveuse lorsque l'on n'arrivait pas à traverser la salle avec les plateaux pouvait poser problème.

De temps en temps, Ludvig, un autre serveur du salon thé, venait m'aider quand il pouvait. Je le remerciais alors d'un signe de la tête et d'un léger sourire. J'avais remarqué plus tôt que lui était à Chimera, en le croisant quelques fois dans les couloirs. Dans ces moments, je me contentais de lui sourire timidement, ne voulant pas le déranger. Les clients partaient petit à petit, vidant ainsi doucement le salon de thé me laissais penser que le salon allait bientôt fermer. Et l'heure inscrite sur l'horloge holographique sur le mur affirmait ma pensée.

Une fois tous les clients partis et toutes les tables vide, j'entrepris de les nettoyer. J'avais pratiquement fini la dernière lorsque j'aperçus Ludvig venir vers moi, un plateau à la main. Je distinguais quelques pâtisseries présentent sur le plateau, dont une Charlotte aux poires. Bien que je ne sois pas énormément attiré par le sucre. Il m'arrivait quelques fois de manger des pâtisseries avec Maggie, la gérante du salon du thé et aussi une amie. La Charlotte aux poires faisait partie des gâteaux que Maggie m'avait fait découvrir et j'aimais beaucoup cette pâtisserie.

"Hm, Rose ? Maggie a dit qu'on pouvait manger les gâteaux qu'il reste ... Hm, tu veux un thé avec ?"



Je me tournais alors vers lui. Même s'il souriait j'avais remarqué l'hésitation dans ça voix. Elle était sûrement du au fait que l'on ne se soit jamais vraiment parlé. Comme à mon habitude, je lui fis un sourire timide en lui répondant en hochant la tête.

"Ce serais avec un grand plaisir. Et si cela ne vous dérange pas un thé ne serait pas de refus."

Suite à cela, il partit dans la cuisine. Sans doute pour faire chauffer l'eau du thé. Je m'installais à une table, ne jugeant pas utile d'aller l'aider. Je le générais certainement plus qu'autre chose. J'avais remarqué que Maggie le laissait quelques fois cuisiner les pâtisseries que l'on servait aux clients. Et ces derniers ne s'en étaient jamais plaint. Peut être apprenait t-il la cuisine en 3 CIMA? Il revient quelques minutes plus tard, déposant une tasse remplie de thé devant moi et s'assis en face de moi en posant sa tasse sur la table. Je me demandais ce que je pouvais lui dire pour entamer la conversation. Mais aucune idée ne me vint à l'esprit. Heureusement pour moi, Ludvig semblait plus à l'aise pour faire la discussion.

"Au fait, je te croise tout le temps à l'école, mais je ne sais même pas en quelle filière tu es ! Personnellement, je suis en licence 3 CIMA, en Cuisine."



Un léger sourire ce format sur ma lèvre. J'avais vu juste à propos de ses études. Je pris une gorgée du thé qu'il m'avait servi. Avant même que je ne boive, la douce odeur qui se dégageait de la tasse était venue me caresser les narines. J'avais toujours aimé l'odeur du thé. Depuis toute petite.

"Il est vrai que nous nous croisons souvent. Je suis en Licence Art, spécialités Photographie ainsi que Dessin et Peinture."

Ludvig tournait sa tasse dans sa main avant de prendre une pâtisserie. Il semblait réfléchir à quelque chose. Je buvais tranquillement mon thé en attendant sa réponse lorsque je le vit pousser doucement le plateau rempli de pâtisserie vers moi en souriant.

"Prends-en un, et dis-moi ce que tu en penses."



Je pris donc la Charlotte aux poires que j'avais remarquée plus tôt sur le plateau. J'en pris un bouché avant de sourire, ce n'était pas Maggie qui l'avait cuisiné, j'en étais certaine. Cela ne changea rien au fait que la pâtisserie d'être vraiment délicieuse. Je levais les yeux vers Ludvig et lui souriais sincèrement.

"C'est vraiment délicieux. Vous êtes doué."


© C h i m e r a








Dernière édition par Rose Delacroix le Mer 1 Juil - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une tasse de thé, Milady ? | with Rose Delacroix   Mer 29 Avr - 16:07


Une tasse de thé, milady ?

Cette façon que Rose avait de le vouvoyer le mettait mal à l'aise. Enfin, il s'y était habitué, après tout, c'était sa façon de parler. Mais il avait l'impression qu'il devait lui aussi la vouvoyer, et il n'aimait pas tellement ça. Ils avaient pratiquement le même âge, et il ne vouvoyait déjà qu'assez rarement les adultes, alors … Mais ça n'avait pas l'air de la déranger. Elle aussi devait s'être habituée à la façon de parler du jeune homme.

Lorsqu'il revint avec les tasses, il demanda, assez naturellement, ce qu'elle faisait comme études. Elle était donc en Arts. Sans doute avait-il déjà vu certaines de ses œuvres dans le salon d'exposition. Il aimait beaucoup y passer un peu de temps. S'il ne comprenait pas grand-chose à l'art, il avait quand même un certain goût esthétique et une certaine conscience de la difficulté que pouvait représenter l'image. De plus, sans être un véritable artiste, il aimait donner une jolie apparence à ses plats et ses pâtisseries, les rendre plus attirants. Et mine de rien, c'était déjà difficile, parfois. Alors créer, à partir d'un rien, de belles images, lui semblait presque tenir de la magie.

Puis il avait poussé le plateau de pâtisseries vers elle, et elle avait pris une Charlotte aux poires. Il s'était alors emparé d'une Panna Cotta avec un coulis de fraise. C'était l'une des douceurs qu'il préférait ; l'une des premières que son père lui avait appris à faire. Elle avait à la fois le goût du souvenir et celle du présent dans lequel il avait été projeté. Un présent qu'il appréciait, parce qu'il était libre d'être lui-même, avec la magie qui coulait dans ses veines et qu'il ne contrôlait pas toujours.

Rose le complimenta et il sourit en réponse. Elle avait donc senti la différence entre les gâteaux de Maggie et les siens. Ce n'était pas une question d'ingrédients, ni de technique, mais de sentiments. Même quand il imitait son père, sa mère savait reconnaître elle aussi quel plat avait été fait par quel personne. Il souffla un léger « Merci » tandis qu'il réfléchissait. Rose connaissait bien Maggie, il n'était sans doute pas étonnant qu'elle repère la différence entre les goûts. Il prit une gorgée de son thé ; du Earl Grey, ce qu'il préférait. Il ne savait pas vraiment quoi dire. Il n'avait pas l'habitude de faire la conversation, et se contentait en général de demander des informations de base lorsqu'il faisait connaissance avec quelqu'un. Il savait déjà comment elle s'appelait, ce qu'elle faisait, qu'aurait-il pu demander de plus ?

Il réfléchit un instant, et trouva finalement sur quoi rebondir.

- Tu travailles ici depuis longtemps ? Ça ne fait que deux semaines que je travaille ici, donc je me demandais.

Et puis, une question lui vint en tête. Après tout, si elle était à Chimera, c'est qu'elle n'était pas une humaine ordinaire. Et s'il savait plus ou moins qu'elle n'était ni fantôme ni vampire, il ne pouvait réellement éliminer aucune autre hypothèse.

- Et … qu'est-ce que tu es ? Enfin, je veux dire …

Il hésita un moment sur le qualificatif à employer en premier. Il ne pouvait pas lui demander si elle était une sorcière ; même si les sorciers n'avaient rien à voir avec ceux des contes ou des romans, le sachant car l'étant lui-même, ça portait toutefois une connotation assez péjorative, trouvait-il. Et il n'allait pas non plus commencer par l'ange ; ça pouvait ressembler à une technique de drague terriblement nulle. Et l'animorphe, n'en parlons pas. Il ne voulait pas qu'elle ait l'impression qu'il insinuait qu'elle sentait l'animal. Bon … il ne restait plus grand-chose à proposer.

- Une humaine à don ? Et enfin, après ça, il se permit d'énumérer le reste, sur le même ton. Ou, une petite sorcière, une ange, une animorphe ?

Il lui sourit, soudain curieux. Il aimait beaucoup ce monde magique connu seulement par leurs semblables. Des êtres doués de magie, inconnus des humains … En fait, son monde, ça ressemblait assez à celui d'Harry Potter.



© C h i m e r a




Revenir en haut Aller en bas
Rose Delacroix
1ere Année
avatar

Messages : 138
Age : 18 ans
Race : Humaine à don
Don : Peut donner vie à ses dessins
Spécificité(s) : Photographie & Dessin et Peinture

MessageSujet: Re: Une tasse de thé, Milady ? | with Rose Delacroix   Dim 3 Mai - 16:34




Une tasse de thé, milady ?


J'entendis Ludvig murmurer doucement un léger « merci » avant qu'il ne se perde totalement dans ses pensées, tout en prenant une gorgée de thé. Je l'imitais en me demandant de quoi il pouvait bien penser. Je n'étais jamais très à l'aise avec le silence, enfin, lors d'une discussion. Quand j'étais seule, il était même un compagnon agréable. Mais actuellement, je voulais le faire partir. En essayant de trouver un sujet quelconque de conversation. Seulement voilà, rien de ne me venait à l'esprit. Je connaissais déjà son nom et ses études. J'aurais pu lui parler de cuisine, mais je ne pouvais pas dire que je m'y connaissais réellement. Soupirant discrètement de mon manque flagrant de conversation, je pris une autre gorgée du thé qu'il m'avait servi. Je reconnaissais le goût du Earl Grey, un bon thé. Quand finalement le visage de mon interlocuteur s'illumina. Comme s'il venait d'avoir une idée.

"Tu travailles ici depuis longtemps . Ça ne fait que deux semaines que je travaille ici, donc je me demandais."

Un sourire se forma sur mes lèvres à cette question. Le souvenir de ma rencontre avec Maggie me revenant en mémoire. C'était il y a quelques mois déjà. Il pleuvait des cordes et je venais tout juste d'arriver en ville. J'étais complètement trempée et je savais que si je ne m'abritais pas rapidement, j'allais tomber malade. Mon attention se porta sur une enseigne sur laquelle écrit "Sweat Tea" d'une écriture élégante mais simple. Je n'hésitais pas longtemps et entrai dans ce qu'il me semblait être un salon de thé.

À peine avais je fais un pas à l'intérieur que la gérante, une jeune femme à la longue chevelure caramel et aux yeux orangés, se jeta sur moi. En à peine quelques secondes j'étais assise à une table, une tasse de thé à la main. Alors que la gérante s'approchait de moi, une part de gâteau à la main. J'eus beau lutter pendant plusieurs minutes, j'avais fini par céder. Et je dus avouer que les pâtisseries de la jeune femme étaient vraiment succulentes. Cette dernière s'assit avec moi et se présenta. On discuta toutes les deux pendants un long moment et au final, j'étais embauchée comme serveuse alors que je ne me souvenais pas l'avoir demandé.

"Je ne peux dire travailler ici depuis longtemps. Cependant, je travaille ici depuis mon arrivée."

Je remarquai que Ludvig était pensif. J'attendis qu'il dise quelque chose en prenant encore quelques gorgées de thé quand il se décida.

"Et ... qu'est-ce que tu es ? Enfin, je veux dire ..."

Je souris légèrement devant son hésitation. Je comprenais très bien ce qu'il voulait savoir. Mais je préférais attendre qu'il finisse de parler. Il hésita un très long moment. Et, pendant celui-ci, je vis à son visage qu'il ne savait vraiment pas comment aborder la question.

"Une humaine à don ? Ou, une petite sorcière, un ange, une animorphe ?"

Il sourit tout à coup. Un sourire curieux. Je le comprenais, moi aussi, depuis que j'avais découvert mon don m'intéressais de près à la magie. Grâce aux livres. Alors je lui souris légèrement.

"Je suis une humaine à don. Est-ce incorrecte de ma part que de vous retourner la question?"

© C h i m e r a








Dernière édition par Rose Delacroix le Mer 1 Juil - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une tasse de thé, Milady ? | with Rose Delacroix   Lun 15 Juin - 21:40


Une tasse de thé, milady ?

Ludvig demanda à Rose si elle travaillait depuis longtemps au Sweet Tea, après avoir bu une gorgée de Earl Grey. Elle se plongea quelques secondes dans ses pensées, tandis qu'il continuait à souffler doucement sur son thé. Il n'aimait pas vraiment le thé brûlant, et préférait souvent attendre qu'il refroidisse. Pour autant il n'aimait pas non plus le thé froid, ni les boissons qu'on vendait sous le terme de « thé glacé » et qui, à son sens, était juste un liquide bien trop sucré qui n'était sûrement même pas fait avec du thé. Enfin … il faisait tourner doucement le breuvage dans sa tasse, quand Rose se décida à répondre. Elle travaillait ici depuis qu'elle était arrivée ? Arrivée à Chimera ou simplement à Londres ? Il ne connaissait pas la vie de Rose, après tout. Mais son accent trahissait le fait qu'elle n'était pas anglaise. Celui de Ludvig détonnait, en tout cas, il le savait bien.

Mais, ne désirant pas vraiment s'attarder sur un détail aussi futile – après tout, les élèves, et sans doute les professeurs également, venaient de tout horizon – il préféra s'intéresser à ce qui faisait qu'elle était assez spéciale pour arriver ici. Car ils l'étaient tous, finalement, ceux qui se retrouvaient à Chimera. Il sourit, curieux, et Rose se lança après quelques secondes, souriante à son tour. Une humaine à Don … il avait l'impression que c'était ce qu'on retrouvait le plus à Chimera. Peut-être qu'une soudaine mutation génétique avait touché des gens aux quatre coins du monde, faisant ainsi développer à leurs enfants des dons étranges ? Ludvig avait beaucoup étudié les différentes races d'êtres magiques, mais les humains à Don … Bien sûr, on lui en avait parlé, mais jamais en des termes qui lui auraient laissés comprendre qu'ils étaient si nombreux.

- Oh, moi ? Il avait décroché une seconde de la conversation. Je suis un sorcier.

Il se replongea dans ses souvenirs. Durant les chasses aux sorcières, par exemple, les vraies sorcières étaient rarement inquiétées ; les humaines à Don, en revanche, avaient été plus souvent trouvées. Triste période que l'Inquisition, se dit-il intérieurement en buvant une dernière gorgée de thé. Il soupira en réalisant qu'il l'avait terminé, posa sa tasse, puis approcha sa main des dernières pâtisseries qu'il restait. Il ne résista pas à l'appel du brownie ; le chocolat, il aimait vraiment beaucoup trop ça. Ludvig savoura le gâteau, essuyant de la main une trace de chocolat qui s'était étalé sur son menton. Il prit soin d'avaler avant de parler à nouveau : une éducation complète, chez les riches, ça passait aussi par l'apprentissage des bonnes manières.

- Et, du coup, quel est ton don ? Il sourit, puis, après quelques secondes, se reprit. Excuse-moi, je suis un peu curieux, j'espère que ça ne te dérange pas.

Chaque fois que quelqu'un lui disait qu'il possédait un don, Ludvig imaginait quelque chose en rapport avec la personnalité de la personne qui l'avait. Rose semblait douce et réservée, était une artiste et s'habillait à la mode victorienne. Peut-être un don de guérison, ou l'invisibilité. Oh, ou alors, elle pouvait peut-être créer des illusions, ou faire apparaître des choses ? Ou bien il pouvait aussi tout simplement attendre la réponse de la jeune fille : après tout, ses déductions se confrontaient rarement bien à la réalité des choses. Il continua de grignoter son gâteau, poussant de temps en temps une mèche de cheveux rebelle qui ne cessait de se faufiler jusqu'à son œil droit.

© C h i m e r a




Revenir en haut Aller en bas
Rose Delacroix
1ere Année
avatar

Messages : 138
Age : 18 ans
Race : Humaine à don
Don : Peut donner vie à ses dessins
Spécificité(s) : Photographie & Dessin et Peinture

MessageSujet: Re: Une tasse de thé, Milady ? | with Rose Delacroix   Mer 1 Juil - 1:15




Une tasse de thé, milady ?


"Oh, moi ? Je suis un sorcier."

Un sorcier. Si je me souvenais bien, on pouvait facilement confondre les sorciers et les humains à don de par leur apparence pratiquement identique. La différence entre ces deux races se faisait au niveau des pouvoirs. En effet là où les pouvoirs des humains à dons sont uniques mais puissants, ceux des sorciers sont multiples, mais plus faibles. Je trouvais là-dedans un certain équilibre ainsi qu'une certaine justice. C'était comme si on ne voulait pas favoriser l'une des deux races. Je secouais discrètement la tête, il y avait un moment pour tout. Et en cet instant ce n'était pas le moment pour réfléchir sur cela.

Me concentrant de nouveau sur Ludvig, je remarquais que je n'étais pas la seule perdue dans ces pensées. Cette constatation me fit légèrement sourire alors que le jeune homme semblait reprendre pied avec la réalité. Prenant une gorgée de son thé et soupirant lorsqu'il remarqua que sa tasse était vide. Tout en posant sa tasse, il attrapa un brownie qui semblait lui faire de l'œil depuis déjà plusieurs minutes alors que je pris quelques gorgées de minutes thé. Ce dernier commençait d'ailleurs à refroidir, je devais boire trop lentement. Enfin, ceci n'est pas important. Ludvig avait l'air aux anges pendant qu'il mangeait sa pâtisserie. Cela me fit sourire discrètement une fois de plus. Sourire qui se transforma en un léger rire quand je remarquais qu'il avait une tache de chocolat sur le menton qu'il se dépêcha d'essuyer avant d'avaler sa dernière bouchée de brownie.

"Et, du coup, quel est ton don ?"

Suite à cette phrase, il me sourit quelques secondes. Cependant, j'avais l'impression qu'une chose le gênait. Et je me demandais ce qu'est-ce que cela pouvait bien être. Je n'avais pas eu à attendre longtemps avant d'avoir la réponse à cette question car il reprit assez vite la parole. Il parla assez vite, comme s'il voulait revenir sur une chose qu'il avait dit qui avait pu me blesser.

"Excuse-moi, je suis un peu curieux, j'espère que ça ne te dérange pas."

C'était donc cela, il avait eu peur que je prenne mal les questions qu'il me posait. Je n'en avais pourtant aucune raison. Après tout, c'était juste une conversation normale de présentation. Enfin normal, bien sûr, on ne pouvait pas poser ce genre de question à tout le monde. On ne pouvait pas poser ces questions à un humain normal. Il ne comprendrait pas et nous prendrait surement pour des fous. Enfin, ce n'était pas le sujet. Ludvig m'avait demandé mon don, et je voyais à son regard qu'il réfléchissait. Il essayait surement de le deviner par lui-même. Je me demandais un instant ce qu'il pensait. Mais mon don n'était pas de lire dans les pensées des autres, alors cela m'était impossible.

Finissant ma tasse de thé, qui était maintenant froide. Je décidais de mettre fin à ses interrogations. Surtout qu'il était finalement sorti de ses pensées et attendant ma réponse en me regardant de ses yeux d'un bleu profond. Cela commençait d'ailleurs à me gêner. C'est donc en détournant le regard et en toussotant légèrement que je lui répondis en bégayant d'une voix timide.

"Je... Je peux donner vie à mes dessins...pendant quelques minutes."

© C h i m e r a






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une tasse de thé, Milady ? | with Rose Delacroix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une tasse de thé, Milady ? | with Rose Delacroix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» William Delacroix [ Voleur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chimera Academy :: ♦ Liberté quand tu nous tiens :: ♦ Archives :: ♦ Rps-
Sauter vers: