AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Des démons qui font de la peinture, des sorciers qui font de la couture, des vampires qui apprennent la cuisine... Bref ! Tout est possible à Chimera, même se faire manger par l'infirmier...

Partagez | 
 

 †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alphonse Wintertown

avatar

Messages : 68
Age : 20 ans
Race : Démon
Spécificité(s) : Sciences - chimie et physique

MessageSujet: Re: †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]   Mer 12 Aoû - 15:07


†Près à entrer dans la danse?†




Alphonse savourait chaque réaction que l'incube démontrait. Il était proche de craquer et Al le savait. Le démon eut tout de même un petite pensée de compassion pour celui qu devait souffrir le martyr en ce moment. Cela ne l'empêcha même pas un instant de vouloir pousser l'autre à bout. Cet instinct primitivement sadique qui se trouvait en lui, il ne voulait plus la retenir. C'était une forme d'apprentissage très dangereuse, mais cela permettait d'en connaitre bien d'avantage sur les capacité physiques et psychologique des gens de différentes races. Il s'effrayait presque lui-même à torturer ainsi ce pauvre être et c'est probablement ce qui l'excitait encore plus. L'excitation de l'inconnu, de la débauche de soi, de se laisser aller dans ses pulsions profonde par simple avidité de connaissance.

Est-ce que tous les démons étaient ainsi? Probablement pas. Certains avaient moins de pulsion que d'autre mais il étaient certain que chacun avaient une part de ténèbres en eux. Lui, il savait que la sienne était bien grande et ce, depuis qu'il était tout petit. Son amour des sciences et son génie d'apprentissage n'avaient pas aider du tout à la confiner. Ça ne l'empêchait pas de se sentir coupable lorsque ses cobayes étaient blessés gravement, mais il ne s'en souciait guère plus par le suite. Pour Gwen.... Il était satisfait de le faire souffrir. Ce dernier était consentant alors il ne ressentait aucune culpabilité envers lui...

Tout en se redressant, l'autre attrapa soudainement son poignet pour le tirer vers lui, puis s'arrêta net dans son élan et le repoussa soudainement. Le geste surpris le garçon aux yeux jaunes qui sur le coup, en perdit son sourire. Surpris... Pourtant il se douterait bien que l'autre était sur le point de ne plus pouvoir se retenir. Par contre il semblerait qu'il encore assez d'esprit pour se retenir et se frotter les yeux pour repousser encore sa limite. Il a presque réussit à l'avoir. L'autre avait raison. Le sourire sadique du démon reprit place.

-T'as une volonté de fer, mais ne te moque pas trop, on dirait que tu ne pourras pas tenir beaucoup plus longtemps...

Il recommença doucement sa torture en flattant les nombreuses coupures du corps. Cette fois il ne s'approcherait pas, juste, rester assis sur l'incube, le torturer en souriant, en se forçant pour être très délicat et doux lorsqu'il ravivait la douleur des blessures. Il n'allait pas forcer la tentation à nouveau. Il savait qu'il n'en avait pas besoin, que juste rester là à lui faire mal d'une façon plutôt sensuelle suffirait comme coup de grâce... Le démon laissait aller aléatoirement ses doigts, mais cette fois, il observait plutôt le corps, un peu comme s'il tombait dans la lune... Il écoutait. Il écoutait les gémissement de douleur et d'envie qui oseraient bien sortir de la bouche de la victime...


© C h i m e r a





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël Adam
1ere Année
avatar

Messages : 115
Age : 17 ans
Race : Incube
Spécificité(s) : Licence Couture et Coiffure

MessageSujet: Re: †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]   Mer 12 Aoû - 18:20


†Près à entrer dans la danse?†

Mon geste malheureux fit tomber les masques… J’avais quasiment atteint ma limite. Si l’homme continuait à se montrer trop proche de moi, qui sait combien de temps je tiendrais. Et cela, Alphonse l’avait bien comprit ! Il prenait un malin plaisir à continuer ces tortures appuyant ces doigts contre mes plaies. Ces gestes étaient à la fois excitant et douloureux ce qui me rendaient encore plus fou. J’avais du mal à garder l’idée claire, je les sentais s’embrumer… Sans le savoir, la voix du brun me permit de rester un minimum lucide. Sa façon de me mettre en garde contre moi-même. C’est vrai que me moquer n’était pas les meilleures idées du monde, mais c’était ma façon de me défendre. Son jeu de main continuait me faisant souffrir aussi bien mentalement, que physiquement. Le sang bouillonnait dans mon corps, remontant dans ces tempes. Ma respiration était saccader, j’avais du mal à respirer. Cela n’était pas dû à mes blessures, mais au fait que je me retienne. Une voix suave murmurait à mon oreille, « Je le veux. Je dois le faire mien. ». Elle bourdonnait, m’ensorcelant, me priant de m’abandonner à mon instinct primaire.

La plupart des Incubes et des succubes se contrôlaient pour ne jamais laisser leurs « eux » primaire reprendre le dessus. La vraie nature de notre espèce était bien pire que celle des légendes. Lorsque nous devenions des monstres plus rien ne comptait pour nous à part le plaisir que nous pouvions obtenir. Sans scrupule, nous nous comportions comme des enfants pourris gâté obtenant forcement ce qu’on veut. S’il nous fallait violer le fruit de nos désirs, nous n’hésiterons pas une seule seconde. Nous profitions de la luxure et du plaisir charnelle parfois jusqu’à l’évanouissement de notre victime. Parfois nous laissions notre proie pour morte. Les sentiments de la victime, elle passait complètement à la trappe ! Il pouvait très bien, nous supplier d’arrêté que cela n’y changerais rien ! Au contraire, une fois sur deux cela ne faisait que renforcer notre envie. Il fallait croire que les incubes avaient eux aussi un côté sadique.

Soudainement, je sentais sa main venir appuyer sur un plait proche de mon cœur. Mon sang ne fit qu’un tour et mon esprit se vida. J’attrapais les avant-bras de ma future victime qui pour le moment était mon bourreau. Je le gardais d’abord juste près de moi, le temps de reprendre mon souffle. Je viens ensuite passer ma langue sur ces lèvres venant ensuite déposer un long baiser. Je viens faire danser nos langues l’une contre l’autre. Pendant ce temps-là, j’en profitais pour me redressé le gardant pourtant contre moi laissant une main le long de ces hanches et l’autre sur ces épaules. Je ne me gênais pas pour caresser le dos de mon ex-bourreau. Au bout de quelques instants, je rompis le baiser l’obligeant à rester coller à moi. Ce baiser ne m’avait pas grandement aidé. On pouvait juste remarquer que le sang avait arrêté de saigner. Les plaies les plus petite commençait doucement à se refermé.

« Alors princesse, si on changeait de jeux ? Demandais-je sur un ton horriblement moqueur et félin. »
J’allais dévorer ma victime. Si l’homme désirait l’arrêté, il allait devoir m’assommer et encore pas sure que cela fonctionne. Une de mes mains caressait sa hanche, alors que mes lèvres venaient descendre le long de son cou. Venant parfois déposer une morsure formant des petits bleus. Je continuais à descendre sur ces clavicules tirant en même temps sur son haut. Je descendis ma main des épaules au niveau du bas de son t-shirt passant par-dessous.

Mon aura volait autours de moi, invisible, incolore, inodore et pourtant tellement charmante. En continuant mon jeu, je reculais sur le banc allongeant au passage le brun sous moi. Ma main située sur le dos vient passer sur son ventre se contentant de dessiner ces formes. Mon autre main vient pousser les cheveux de l’autre, histoire de ne pas qu’il me gêne. Je reviens lui voler en baiser. Laissant mon visage à quelques centimètres du sien, un sourire moqueur avait pris place sur mon visage.

« Es-tu près à te perdre ? Questionnais-je sur une voix presque chantante. »
© C h i m e r a

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Wintertown

avatar

Messages : 68
Age : 20 ans
Race : Démon
Spécificité(s) : Sciences - chimie et physique

MessageSujet: Re: †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]   Mer 12 Aoû - 19:45


†Près à entrer dans la danse?†


Dans quelle galère s'était-il foutu? Il s'était amusé, il rassasiait sa curiosité, il avait amené l'autre à bout. Succès! Al était satisfait... Il aurait aussi aimé que ça se termine ainsi, mais il avait aussi promis que l'autre en retour pourrait s'abreuver à lui pour se soigner. Contrairement aux vampires qui se contente du sang bien chaud, les incubes et succubes puisaient leur source énergétique dans le plaisir charnel. C'était la base que tout le monde connaissait. Tout ceci semblait inoffensif aux yeux d'Al lorsque, plus tôt, il avait été aveuglé par sa curiosité...

Lorsque l'autre lui attrapa les bras, Alphonse pu apercevoir le désir dans les yeux de Gwen. Un désir dangereux. Un désir effrayant... Qui était le profiteur au final?... Au premier baiser, Al résista un peu. Non pas qu'il ne voulait pas remplir sa part du marché -bien sûr qu'il aurait préférer ne pas la remplir-, mais l'idée que l'autre était aussi un garçon, le dégoutait un peu. Bon, plutôt ce n'était qu'un effleurage de lèvre, limite, ça passe, mais là... on parle d'un vrai baiser, avec la langue et tout! Alphonse préférait nettement embrasser les filles de cette façon... mais.... pourtant..... 'tain qu'il embrassait bien l'autre type!! Pourquoi???

La résistance fut plutôt courte finalement. Il répondait à peine au baiser mais il ne résistait plus. Non il ne voulait pas changer de jeux... Pas avec un gars. Il le réalisait maintenant ce à quoi il avait consentit sans réfléchir. Il laissa tout de même faire l'autre, ayant un tout petit rictus lorsqu'il lui mordait le coup. Il aimerait le repousser, l'empêcher d'aller trop loin, mais... quelque chose en lui appréciait. Il frissonnait légèrement; ces baiser, ses mains qui le touchait tandis qu'il le couchait à sa place... Al devenait la victime et l'autre semblait dégager quelque chose.... d'attirant... de... stimulant... La drogue ayant aidé largement sa libido, et cette aura invisible qui faisait aussi discrètement son effet, il n'en fut pas beaucoup au démon pour se sentir serré dans son pantalon. Ceux de race de Gwen étaient réputer pour être super douté dans tout ce qui touchait le plaisir charnel et Al n'en doutait plus.


-Me perdre...???

Non. Non il ne voulait pas se perdre plus! Il commençait à peine à raisonner.... ou du moins il avait l'impression de pouvoir mieux résonner en cet instant. Il se rendait bien compte qu'en poussant le jeune homme à bout, celui-ci serait probablement très demandant et agressif en retour... pourvu qu'il ne le soit pas trop, que ça de durerait pas trop longtemps. D'ailleurs, les plaies semblaient déjà vouloir commencer à se refermer. Il se laisserait faire le temps qu'il guérisse un peu puis il n'auras qu'à le repousser, qu'à mettre fin au jeu... voilà! ... il se laissait faire, mais un certain malaise, une certaine réticence de sa part pouvait être perçue...


© C h i m e r a



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël Adam
1ere Année
avatar

Messages : 115
Age : 17 ans
Race : Incube
Spécificité(s) : Licence Couture et Coiffure

MessageSujet: Re: †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]   Mer 12 Aoû - 21:43


†Près à entrer dans la danse?†

Embrumé et désirant, il n’avait pas d’autre mots pour d’écrit l’état actuel dans lequel je me sentais. Mes mains vadrouillaient sur le corps de l’autre, que j’avais allongé en dessous de moi. Si mon aura était complétement lâché, mes sens eux aussi devenait plus aigüe. Je sentais à la fois la peur et l’excitation qui déchirait son esprit. Nous étions réputés pour provoquer sur ce genre de réaction. L’homme avait beau être habituellement attiré par la femme, il ressentait tout de même de l’excitation en vers moi. Cela m’amusait et me nourrissait en même temps. Le plaisir qu’il éprouvait malgré lui me donnait de l’énergie. Je continuais mes caresses doucereuses.

Si au début, le brun m’opposait une légère résistance, maintenant il était devenu beaucoup plus docile. Allongé sous moi, je laissais mon regard parcourir mon partenaire. Le regard était aussi important que les gestes en lui-même. A ma proposition de ce perdre, je sentis les muscles de mon partenaire se raidir de nouveau. Et vu la manière dont il répétait ma phrase, il ne semblait pas du tout rassurer. Un rire passa mes lèvres, mais il se transforma vite en toussotement à cause de la douleur encore présent. Mes lèvres proches de son oreille, je m’amusais à la mordiller légèrement le lobe de son oreille.

« Ma torture sera bien plus agréable que la tienne. Soufflais-je à son oreille redescendant de nouveau vers ces lèvres. »

Je ne mentais pas, même s’il n’était pas attirer par les hommes, le plaisir lui n’avait pas de préférence. De plus, sans chercher à me vanter, j’étais plutôt doué dans ce domaine. J’avais déjà plusieurs années de pratique ainsi que l’avantage de ma race. Dans toute mon existence, je n’avais jamais connu de personne se plaignant des prestations d’une succube ou d’un incube. Même s’il jouait les dégoutés, son corps lui ne savait pas mentir à mon plus grand bonheur.

J’avais un pied à terre et je venais de faufilé l’autre entre celles de mon binôme pour venir le stimulé un peu avec ma cuisse. J’écartais le pan de son pull et remontait son haut noir pour laisser apparaitre la peau claire de son torse. Mes mains savaient exactement où toucher pour procuré à mon ex-bourreau d’agréable sensation que même lui risquait de regretté dans quelques heures. Pour l’instant, la drogue présente dans son organisme l’empêchait de raisonner totalement et augmentait sa libido se qui pour le coup m’arrangeait bien. Ce qu’il ne fallait oublier, c’est que j’avais moi-même consommé cette drogue et que si le moment euphorique était passé, il y avait tout de même de reste. Sans parler que l’autre l’avait transformé en créature de luxure en l’ayant emmené jusqu’à sa limite.

Même si on sentait son envie de me frapper pour se carapaté loin de moi, Alphonse n’en faisait rien sachant pertinemment que je pourrais devenir violent. Dans l’état actuel, je pourrais facilement s’il le fallait l’attacher pour profiter de lui en paix. L’une de mes mains descendit sur le bas du garçon glissant à la frontière des deux tissus, effleurant du bout de doigt le fruit interdit. Ma seconde main revient sur son visage venant caressé le tatouage sur la joue d’Alphonse. J’aimais les tatouages, j’en avais moi-même un dans le dos, deux ailes d’ange. Ironique, n’est-il pas ?! Je comptais me refaire tatoué plus tard.

« Rassures-moi, je ne suis pas le premier à jouer avec toi ?questionnais-je. »

Dans ma question, j’englobais hommes, femmes ou toutes autres personnes avec qui ce genre de jeux pouvait se pratiquer. Cette interrogation était juste de la curiosité, car peu importe la réponse je continuerais mon jeu. Ma main situé près de la pièce maîtresse remontait pour venir jouer avec l’élastique qui retenait la dernière barrière de tissus à la peau du garçon brun. Alors que la seconde flattait ses flancs, son bras ventre et ses cuisses.

J’aurais pu facilement me débrouillé pour me faire cicatriser très rapidement allant directement à l’essentielle, mais j’aimais faire durer le jeu et le plaisir par la même occasion. Voir ces hommes peu habitué au contact d’un autre homme se déchiré entre dégout et plaisir était jouissif. Le mieux étant généralement les hommes déjà en couple, mais là ça devenait légèrement immoral. Mes entailles commençaient peut être à cicatrisé mes la douleur non.

© C h i m e r a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Wintertown

avatar

Messages : 68
Age : 20 ans
Race : Démon
Spécificité(s) : Sciences - chimie et physique

MessageSujet: Re: †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]   Mer 12 Aoû - 22:41


†Près à entrer dans la danse?†



Il était doué. Très doué. Al ne pouvait le nier. Ça l'énervait un peu intérieurement puisqu'il lui semblait que ça aurait été plus facile de ne rien ressentir. Juste... rester là et laisser l'autre faire. Il aurait pu simplement faire un blocage émotionnel et se laisser faire merci bonsoir. Mais là, l'autre le faisait frissonner d'excitation et ça le troublait puisqu'il ne pensait jamais ressentir une attirance sexuelle envers un homme. Il se doutait bien que cet effet ne devait pas être tout à fait naturel, que les incubes avaient ce genre de pouvoir pour attirer leurs victimes dans leur piège. Et voilà que celui maintenant au dessus de lui savait parfaitement quoi faire pour monter la tension sexuelle au plus haut. Ses caresse, sa position...

Et il fallait bien sûr qu'il s'attaque à un de ses deux points les plus sensible autre que l'entre-jambe. Ses oreilles. C'était un point plutôt commun, heureusement l'autre n'était pas à la porté directe de l'incube. Déjà, se faire mordiller le lobe, il ne pouvait pas résister.... Le démon se mordit discrètement la lèvre inférieur en espérant que ça ne paraissait pas trop qu'il adorait ça..

Il sentait ensuite les mains qui continuaient de lui donner de légers frissons et l'une d'entre elle se glissa sous une première couche, bas.... trop bas... qu-quoi?? Att- Non mais c'est à lui ça!! tu n'effleure pas!!!?? Les bisou ça ne suffit pas?? Son corps se raidit un peu. Il se serait débattu pour sortir d'en dessous, pour s'éloigner, mais... c'est comme un feeling, une sensation qu'on lui interdisait de se débattre, qu'on l'obligeait d'apprécier, d'aimer ça et même de profiter, pourquoi pas? Oh non! Même si plus l'autre le caressait, l'embrassait, faisait vibrer son sens du toucher, il ne voulait surtout pas répondre. Ce serait comme le laisser totalement gagner, ce serait laisser un homme le séduire pour un court instant et quand il y repenserait plus tard, il ne serait pas capable de s'en remettre...

Était-il le premier à jouer avec lui? Bonne question. C'est déjà dur pour lui de garder un minimum d'esprit, ne lui demandez pas d'aller réfléchir à long temps en plus! Avec un homme, jamais. Avec une femme, une seule fois. Il était encore adolescent et les hormones dans le tapis. Il avait couché une fois avec une fille surtout pour savoir ce que ça faisait. Ensuite, il avait bien embrassé plusieurs filles, mais avait choisit de ne pas s'encombrer de copine et de se consacrer corps entier à la science. Donc si ce n'était pas la première fois, l'expérience était déjà loin derrière...

-....non...

Une réponse courte, simple, contrôlée. Il tentait de continuer à respirer le plus calmement et régulièrement possible. Pourtant, au fur et à mesure que l'excitation montait, elle se faisait de plus en plus saccadée... La prochaine fois il y réfléchira à deux fois avant de dire oui à un marché..... ou une pillule. Il avait beau vouloir paraître calme et ne pas répondre à l'excitation de qui donnait Gwen, ce qui se cachait dans son entre-jambe lui trahissait tout et en demandait ouvertement... Pitié qu'il guérisse rapidement!!!


© C h i m e r a



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël Adam
1ere Année
avatar

Messages : 115
Age : 17 ans
Race : Incube
Spécificité(s) : Licence Couture et Coiffure

MessageSujet: Re: †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]   Jeu 13 Aoû - 15:54


†Près à entrer dans la danse?†

A chaque baiser, chaque caresse, chaque souffle, le rendait plus fou. Plus il se déchirait et luttait, plus il m’appartenait.  Lorsque l’une de mes mains s’approcha trop près d’un point interdit, Alphonse montra un premier signe de résistance, sans pour autant bouger.  Ah délice quand tu nous tiens ! Je continuais mes caresses attendant la réponse de l’autre. L’homme avait mon âge, donc il y avait de grande chance que je ne sois pas la première personne à jouer avec lui. Sa réponse fut rapide et brève. Son ton essayait d’être le plus détaché possible, mais au fur et à mesure de mes gestes sa respiration le trahissait. Cela m’arrangeait qu’il est déjà eu l’occasion de gouter au plaisir. Plus on le côtoyait, plus on devenait sensible.

Vu que le brun ne semblait pas vouloir que je m’approche trop, je contournais la pièce maitresse pour  venir dessiner des cercles avec la paume de ma main sur ces cuisses partant du haut de cette dernière glissant à l’extérieur et remontant vers l’intérieur. Je viens déposer de légers baisers papillons sur son cou et son buste venant glisser sur les partis les plus délicates de ce dernier. Je descendais au plus bas, attendant que l’autre se crispe de nouveau.   Je remontais ensuite doucement, accompagnant mes baisers de caresses.  Je pris un malin plaisir à laisser quelques marques sur la peau pâle de mon bourreau.  Si demain, il aura oublié la sensation de mes mains et de mes lèvres sur lui, ces marques lui rappelleront qu’un homme avait pu abuser de son corps.   J’adorais laisser ma marque. Cela expliquait aussi peut-être pourquoi j’avais pas mal d’ennemies…

Etre un incube avait d’autre avantage que de pouvoir séduire qui on voulait.  Nous ressentions le plaisir. Comme nous nous nourrissions de ce plaisir, nous étions capable de deviné si ce qu’on faisait à l’autre lui plaisait ou non, et à quel point. Ainsi je remarquais que malgré sa condition de démon, l’homme était lui aussi sensible au niveau de ces oreilles. Cela me donna une idée. Je viens me penché plus vers lui  recommençant à lui mordiller le lobe, mais cette fois, je remontais vers le cartilage. Ma main droite restait sur son buste à titiller les points sensibles, alors que ma gauche flattait toujours son bas-ventre et l’intérieure de ces cuisses venant parfois glisser mon pousse sur cette fameuse zone interdite.

« Détends-toi, princesse. Tant que c’est agréable, c’est bon, non ? Susurrais-je filant un léchouille sur l’extérieur de son oreille. »

J’avais envies de jouer un peu avec ces réactions ! En fait, je voulais qu’il réagisse, juste un petit peu. Je ne voulais pas grand-chose,  qu’il s’agrippe à moi, qu’il réponde à l’un de mes baisers ou même un simple gémissement me suffirait à abréger ces souffrances.  Si je devais pousser son corps à bout, je le ferais sans hésitation. Les gens confondaient à tords les réponses physiques et émotionnelle. Bien que nous nous soyons civilisé, nous restions d’animaux avec des pulsions basiques. Ce genre de pulsions répondait juste au plaisir, les sentiments  n’avaient rien à faire là-dedans ! J’en savais quelques choses.  Je ne m’étais jamais attaché à personne émotionnellement, pourtant cela ne m’empêchait pas de m’éclater lorsque je me mélangeais à un partenaire quelconque.  
Résultat, cette phrase était un peu devenue ma philosophie de vivre et une manière de rassurer  mes proies.

Mes  blessures cicatrisaient un peu trop vite à mon goût, si cela  se trouve, je ne  pourrais pas finir de jouer.  Si sur ma peau, les coupures disparaissaient, la douleur, elle restait bien présente pour le moment.  Mon esprit commençait doucement à sortir des limbes brumeux dans lequel il s’était perdu. Malheureusement, l’excitation avait décidé de reprendre le relais…  Je recommençais mes baisers et mes morsures près de son oreille, son cou, sa joue et ces lèvres… En bas, je glissais ma main dans son dos puis légèrement plus bas me servant de ma force pour le soulever légèrement. Je reprenais une stimulation avec ma cuisse. Bizarrement, Alphonse ne disait pas grand-chose quand c’était ma cuisse qui l’effleurait. J’attendais doucement la réaction de mon partenaire de jeux, observant son visage, mais surtout ces splendide yeux jaune.
© C h i m e r a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Wintertown

avatar

Messages : 68
Age : 20 ans
Race : Démon
Spécificité(s) : Sciences - chimie et physique

MessageSujet: Re: †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]   Jeu 13 Aoû - 17:37


†Près à entrer dans la danse?†


Il était dégouté. Un homme le touchait et ça le dégoutait. Il avait laissé de plein gré un homme le toucher et ça le dégoutait encore plus. Il aimait ça et ça le dégoutait plus que tout. Cette main qui caressait son torse, l'autre s'amusant sensuellement sur sa cuisse et sa bouche... cette bouche qui mordait son lobe, qui léchouillait l'oreille, ces baiser un peu partout et sa façon étrangement agréable de laisser des marques qu'il regretterait plus tard. des... marques? Oh non! qu'il ne fasse pas ça! Pas de souvenir par pitié!!. Al se dit que si ce gars était à chimera, il s'arrangerait pour ne pas le croiser. Oh non, il ne voulait pas le revoir de sitôt. Il avait vraiment apprécier le premier moment, de se relâcher, de pouvoir laisser aller ses pulsions sadiques.... cette partie... ne l'enchantait guère. Il voulait que ça finisse au plus vite et ne plus jamais entendre parler de ce gars....

Le démon se retenait, mais tout s'embrouillaient dans son esprit. Le plaisir voulait prendre le contrôle. Lui il ne voulait pas s'abandonner à un gars qui, en plus, lui est totalement inconnu en fait. C'est vrai! Il ne l'a rencontrer que quelques heures plus tôt! .... Plus jamais il ne laisserait qui que ce soit mettre de quoi dans sa bouche, plus jamais.

Et l'autre semblait espérer qu'il succombe. Il le voyait dans son regard. Bon... c'était vrai que Gwen avait été plutôt docile et n'avait pas tant résister à montrer sa douleur....mais.... ce n'est pas pareille... non? Il le sentait insister, jouer avec sa sensibilité, avec son plaisir... Une envie soudaine de s'abandonner l'envahi. Oh non! Il ne fallait pas! S'il répliquait ou montrait qu'il aimait vraiment ça en faite, ça pourrait aller bien plus loin ... trop loin.... il voulait le guérir un peu et c'est tout.... Vraiment... juste le guérir?... mais... ces caresse, ces baiser... cette position si excitante qu'il venait de prendre... Il avait les hormones dans le tapis. C'était clair...

Brusquement il agrippa le col du chandail de son ancienne victime et se redressa vers lui. Il arrêta son élan à quelque millimètre de l'embrasser. Les blessures... il avait aperçut les blessures par les trou du chandail... et celles sur sa joues... il ne voyait presque plus rien. Il était déjà guérit!! hourra!!... mais ce désir.... Alphonse resta figé un moment hésitant, avant de prendre une grande respiration et et d'user d'énormément de volonté.

-t'es guérit ma part est finie!

Il s'empressa de se défaire de l'emprise charnelle et se posser de reculon à l'aide de ses jambes jusqu'à.... tomber en bas du banc sans même faire exprès.....

-aie.....


© C h i m e r a



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël Adam
1ere Année
avatar

Messages : 115
Age : 17 ans
Race : Incube
Spécificité(s) : Licence Couture et Coiffure

MessageSujet: Re: †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]   Jeu 13 Aoû - 20:29


†Près à entrer dans la danse?†

Alphonse avait de plus en plus de mal à résister et cela se sentait. Il était en dualité avec lui, alors que ses pulsions semblaient reprendre ces droits sur le corps de l’homme. Encourageant ces derniers, je restais proche de l’autre, laissant mes mains et mes lèvres guidées ce petit jeu malsain m’avait aussi atteint plus que raison. Même si mon cerveau avait refait surface, mon corps réclamait plus que ce qu’il avait vraiment besoin. Le signe que j’attendais depuis le début du jeu, il allait me le donner. En s’accrochant à mon chandail qui était déjà bien malade. Le garçon avait fait exprès de rapprocher nos visages à quelques mini-mètres, l’un de l’autre. Je sentais son souffle sur mon visage. Malheureusement, le jeune homme n’alla pas au bout de son geste. C’est moi, où il allait m’embrasser ?! Ou peut-être me mettre un coup de boule.... Les deux étaient assez plausibles quand on y pensait. Je me redressais venant m’asseoir sur ma jambe plié sur le banc.

Le démon remarqua que la plus part de mes blessures avait disparu, donc il avait rempli sa part du contrat. L’homme se faufila hors de mon étreinte. Je n’eue même pas le temps de le prévenir que le banc finissait qu’il tombait à terre. J’eue un petit rire moquer, mais ne bougea pas d’un yota. Je l’observais à terre, le brun voulait tellement être sure que je ne finisse pas ce que j’avais commencé. Un sourire malin se dessinait sur mon visage, alors que j’approchais mon buste pour mieux le voir à terre dans la pénombre du parc.

« Apparemment, le jeux est fini. Dis-je avec une moue bouseuse qui ne dura pas bien longtemps. Alors tu as si peur de moi que tu fuis ?! »

J’en profitais pour me rasseoir correctement sur le blanc, posant mes bras sur le dossier. J’observais la lune brillante dans le ciel respirant l’air frais de la nuit. Mon organisme entier se calmait doucement, alors que mes yeux reprenaient une teinte humaine. J’aimais bien le rouge, mais je préférais tout de même quand mes pupilles restaient grises. Moi-même, je semblais plus posé qu’il y a quelques instants. Le silence était retombé et l’on pouvait entendre au loin la ville. Comme toutes les grosses villes celle qui bordaient Chimera ne dormait jamais. Mes blessures semblaient avoir toutes disparut, mais je savais que le moindre geste brusque raviverait la douleur. C’était tout l’inconvénient de ce genre de cicatrisation. Au bout de quelques instants, mes yeux se posèrent sur l’homme à terre.

« Tu vas t’en sortir avec cela ou faut que je te trouve une fille ? me moquais-je l’observant sachant un peu après dans quelle phase, il était. »

Je fini par me lever, lissant mes fringues d’un revers de main. Je plongeais ma main au fond de la poche de ma veste pour en sortir mon portable. L’écran s’illumina. Il était plus tard que ce que je pensais. Pour ce soir, je supposais que j’allais devoir descendre à l’hôtel, si je voulais me doucher pour éviter de rentre avec du sang sur moi. Le reflet que me renvoyait mon portable était très clair. Si les entaillent avaient disparu le sang lui était toujours bien présent. J’enfilais ma capuche pour cacher mon visage. Je fis quelques pas vers la sortie avant de me retourner vers Alphonse avec un grand sourire.

« Fais gaffe, les rues sont dangereuses la nuit et tout le monde n’est pas aussi sympa que moi! Allez, ciao. M’exclamais-je avec un signe de la main. »
Reverrais-je un jour, ce garçon ? Je ne pense pas ! Avais-je apprit quelques choses ou allais-je tiré une leçon de mes blessure ? Absolument pas ! Lentement, je sortie du par cet disparut au milieu de la foule nocturne du centre-ville.

© C h i m e r a

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: †Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]   

Revenir en haut Aller en bas
 
†Près à entrer dans la danse?† ►OUVERT◄►Pv le scientifique fou◄ [O]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Entrer dans la danse [U.Desires]
» [Astuce] Comment obtenir les différentes O-Auras dans ROSA ?
» Screen armures 165 Knight
» Les mines de la Moria
» 3 nouveaux dungeon a strayana ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chimera Academy :: ♦ Liberté quand tu nous tiens :: ♦ Archives :: ♦ Rps-
Sauter vers: