AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Des démons qui font de la peinture, des sorciers qui font de la couture, des vampires qui apprennent la cuisine... Bref ! Tout est possible à Chimera, même se faire manger par l'infirmier...

Partagez | 
 

 OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄

Aller en bas 
AuteurMessage
Gwenaël Adam
1ere Année
avatar

Messages : 115
Age : 17 ans
Race : Incube
Spécificité(s) : Licence Couture et Coiffure

MessageSujet: OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄   Dim 17 Mai - 15:50


Mes modèles

L’avantage d’être en Licence, c’est que nos emplois du temps changeaient toutes les semaines. Résultat les cours ennuyeux ou intéressants n’étaient jamais à la même place, donc cela m’obligeait à assister à certains cours. Aujourd’hui, je n’avais pas vraiment à me plaindre ! J’avais une petite journée et j’avais surtout des heures de pratique. Le matin s’était couture, deux heures de théorie et deux heures de pratique pour continuer notre projet. Mon projet était déjà bien avancer, il me restait surtout à consolider les coutures et à ajouter les détails.

Durant le déjeuner, j’appris par mes camarades que des élèves des différentes classes allaient venir nous servir de modèle pour le Tp. Il n’était rare que de vraies personnes viennent nous servir de modèles, mais généralement s’étaient des humaines venues de l’extérieur. À la table, une ambiance pesante commençait à se faire ressentir. La peur de raté, le modèle avait encore plus d’importance ici, car on risquait de les croiser presque tous les jours. Personnelle, je m’occupais déjà de certaines filles du bahut durant mes temps libres donc je n’avais pas peur ni de les ratés, ni de me faire des nouveaux ennemis. Nous débarrassions nos plateaux avant de nous rendre directement dans la salle de pratique.

Cette dernière était assez grande et ressemblait à un mini-salon de coiffure. Au centre, se trouvaient les bacs pour laver les cheveux et les couleurs. Il était disposé en cercle, avec juste une ouverture pour que les coiffeurs rejoignent les bacs. Au centre des bacs, il y avait le meuble où l’on rangeait tous les produits style shampoing, soin, etc… Le long des murs se trouvait des coiffeuses solos, là où il restait de la place, il y avait des coiffeurs duos. Dans un petit coin de la pièce se trouvait l’armoire avec les balais et quelque truc de rechanges. Directement relié à la salle de Tp, il y avait l’atelier pour préparer les couleurs, les décolorations et tous les trucs comme ça. On y trouvait aussi les catalogues pour nous donner des idées pour les coupes ou coiffures. Relié à l’atelier, il y avait notre vestiaire avec nos casiers, qui servait aussi de vestiaire pour les personnes venant se faire coiffer.

Nous avions trente minutes pour nous préparer avant que le cours commence, puis trente autres avant que nos modèles arrivent. Je déposais ma veste à capuche dans mon box, restant juste en marcel noir s’assortissant avec mon slim noir en jean et mes tennis noirs rayé blanche. Ma ceinture à matériels prit place autour de mes hanches. Je bénis l’homme avait inventé cette ceinture ! Elle me permettait d’avoir toutes mes affaires essentielles sous la main comme les différents peignes, ciseaux, tondeuses ainsi que l’humidificateur, cire et gel. Une fois que toute notre petite bonne bande fut prête, on passa dans la salle de TP. Le professeur présent nous présentait l’objectif de la séance : réaliser deux coiffures en trois heures.

À l’annonce de l’heure, toute la classe se mit à geindre à cause du peu de temps accordé. Le professeur après avoir réussi à obtenir le calme, expliqua plus précisément l’objectif de la séance. Dans notre métier, certains seront amenés à travailler pour le théâtre, pour le cinéma ou encore pour des cérémonies, il fallait donc qu’on apprenne à travailler vite et bien. Nous devions être capables de choisir les coiffures ni trop simples, ni trop compliquées et bien gérer notre temps. Nos modèles et nos coiffeuses avaient déjà été attribués. Il nous fallut moins d’une demi-seconde pour trouver nos coiffeuses ainsi que le nom de nos modèles.

En découvrant les noms de mes modèles, j’eus un sourire de satisfaction. Eden était une fille dont je m’étais déjà occupé, je savais donc comment mis prendre avec ces cheveux. Ces derniers avaient une jolie couleur rose. Ils étaient souples, ondulé et lui arrivait en dessous de la poitrine quand il était détaché. Pour la deuxième, le nom ne me disait rien, mais si elle avait des cheveux particuliers, je la remettrais très vite en place dans mes esprits. Je sortis mon carnet à croquis et me mis à dessiner une idée de coiffure pour Eden vu que je savais déjà à quoi, elle ressemblait. Je décidais de lui faire un chignon tressé, il y avait une tresse sur le haut du crâne puis elle descendait pour se finir en chignon près de l’oreille. Après avoir fait le dessin de face, de profil un et deux ainsi que de dos, ce fut l’heure d’accueillir nos modèles.

Dans la masse d’élèves qui entrait en salle, je reconnus vite Eden. Très naturellement, je me dirigeais vers elle pour lui annoncer que j’étais son coiffeur désigne. Je la conduisis à la coiffeuse en souriant me montrant assez professionnel, vu qu’on devait les considérer comme des clients classiques.

« Si ça ne te dérange pas, je vais prendre tes affaires et aller te chercher une blouse. Tu n’as qu’à t’asseoir en attendant. Dis-je en lui tirant son siège de coiffure. Je lui montrais ensuite les croquis que j’avais faits de la coiffure envisager. Je pensais te coiffer comme ça. Dis-moi, si cela te va ou si tu avais une autre idée. »

Sur ce, je me retournais pour voir si mon deuxième modèle était dans les environs, mais cette dernière ne semblait pas être encore là. Je pris les affaires d’Eden pour l’amener dans les vestiaires, les posant à la place de la blouse. J’en pris une deuxième dans le cas, où mon second modèle serait arrivé. En retournant auprès d’Eden, je constatais que ce n’était pas le cas. J’aidais la demoiselle à mettre sa blouse de protection.

« Je te fais un shampoing où tu les as déjà lavés ? Demandais-je pour me donner une idée du temps que j’allais mettre sur sa coiffure. »
© C h i m e r a



Dernière édition par Gwenaël Adam le Sam 23 Mai - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Erzebet
Admin
avatar

Messages : 195
Age : 19 ans
Race : Humaine à don
Don : Les mots qu'elle prononce prennent vie.
Spécificité(s) : Licence 3 ~Musique & chant~
Club(s) : ~Club Musique, Cuisine & Thé~

MessageSujet: Re: OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄   Lun 18 Mai - 19:44

 



Coiffure ? Quel est ce mot ?



~~ Vous avez été choisie parmi les élèves de cette académie pour aider les élèves de la licence coiffure à réaliser une partie de leur projet. Veuillez donc vous rendre à 13h à l'atelier beauté au second étage du building des arts ou vous serez désigné à un  apprenti coiffeur. Merci ~~




 
Eden soupira longuement en marchant dans le parc de l'académie. Son professeur lui avait tendu cette convocation ce matin en plein cours de partition musicale. Elles étaient deux à l'avoir reçu dans sa classe. La jeune femme s’arrêta soudainement, une bourrasque projeta ses cheveux sur son visage. Eden siffla et les remit en place tant bien que mal, son casque sur les oreilles rendait le tout difficile. Il était 12h50, Eden arrivait devant le seul bâtiment qu'elle savait reconnaître, celui ou elle avait cours.
 
* Deuxième étage, c'est pas la mort. Je vais réussir à trouver, enfin j'espère.*
 
La jeune femme monta d'un pas rapide en fredonnant, quand un sourire illumina son visage. Des panneaux, ils avaient mis des panneaux ! Elle se planta alors devant une grande porte, donnant surement sur les salons de coiffures 12h54, elle était en avance, tant mieux.
 
Un groupement de filles c'était formé peu à peu, il était 13h04. Les élèves de la licence coiffure était déjà là depuis un bon moment à s'afférer à préparer leur matériel. Eden les regardait en silence, ils sortaient tous des objets plus bizarre les uns que les autres, ce qui fit légèrement paniquer la jeune femme. Elle espérait vraiment tomber sur un bon apprenti, qui ne ruinerai pas ses cheveux sinon la journée allait être longue. Eden se coiffait peut être très simplement mais elle adorait ses cheveux. Elle n'était juste pas doué pour ça, comme pour la cuisine.
 
Des murmures et des bruits se firent plus présent. La masse de jeune fille s'était agglutinée vers le panneaux pour voir qui les coifferait. Eden s'extirpa tant bien que mal et décida d'attendre que le chaos cesse. Trop de monde et de bruit dans cette masse compacte de chair humaine. Elle sourit et monta le son.
 
Eden attendait patiemment, son casque toujours ancré sur son crâne. Il lui sembla pourtant qu'on l'appelait. La jeune femme se retourna et vit arriver Gwenaël vers elle. Elle poussa un soupir de soulagement. Gwenaël était très doué et ce n'était pas la première fois qu'il la coiffait. Après tout quand il souhaitait tester de nouvelle coiffure ou autre Eden lui servait parfois de model.
 
- Bonjours à toi Gwen, je suis contente que ce soit toi qui me coiffe.
 
Eden suivit alors le jeune homme vers la coiffeuse dont il disposait. Elle lui tendit sa veste et son sac et entreprit d'enfiler un énorme peignoir pendant que le jeune homme accrochait ses affaires, avant de l'aider à finir de mettre ce peignoir pour géant. Il était là pour un test et se montrait très professionnel c'était agréable. La jeune femme se mit assise dans le fauteuil écoutant attentivement les dires du jeune homme. Elle regarda alors les croquis qu'il avait fait pour elle. Un joli chignon tressé, plutôt chic et romantique, Eden approuva.
 
- Je pense que tu t'y connait bien mieux que moi sur le sujet je te laisse faire, juste pourrais tu remonter un peu le chignon car près de l'oreille j'ai du mal à entendre les nuances des sons, désolé, et puis tant que je ne ressemble pas à une bête de foire tout me va.
 
Elle rigola un peu, il était vrai que la jeune femme et la coiffure valait zéro. Elle ne connaissait rien, on ne lui avait jamais appris après tout. Pour elle se coiffer était accessoire.
 
Elle tourna la tête vers la place libre à ses coté se demandant qui serait la seconde jeune femme. Elle ne connaissait pas grand monde et ne pouvait donc rien supposer.
 

- Hum à toi de voir je me les suis lavés il y à deux jours, donc comme ça t'arrange toi. 



© C h i m e r a





_________________

~~ Eden parle en #6B0019 ~~


~~ Thanks Kazu *^*~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄   Mar 19 Mai - 19:51





Je ne savais pas si je devais m’estimer heureuse, rire, me moquer des autres, faire flotter ma longue chevelure dans un courant d'air et prendre une pose sexy ou alors me cacher, crier, pleurer. On m'avait vraiment invité à me faire coiffer par d'autres élèves ? Ça voulait dire quoi ça encore, ''tu sais pas te coiffer, t'es trop moche comme ça'' ou alors ''mais non, on t'a bien sûr sélectionnée parce que tu as une chevelure vraiment très belle et fascinante et qu'ainsi, tes camarades de la section coiffure pourront aisément s'entraîner.'' Je ne savais vraiment pas si je devais rire ou pleurer. D'un côté, j'allais rater un cours de maths et en plus, j'allais enfin avoir une bonne raison ! Et puis ça pouvait être plutôt amusant, apparemment je n'avais pas été la seule à être prise pour ce petit concours. Et nan dans les couloirs, des dindes gloussaient déjà à l'idée de devenir aussi magnifique qu'une top modèle. Pour ça il faudrait déjà commencer par la chirurgie esthétique.
C'est tout en continuant à penser à des choses gentilles que j'ai mis le papier dans mon sac et j'ai continué ma journée en attendant l'heure où je devais m'y rendre.

Le reste de ma journée s'était plutôt bien déroulée, j'avais seulement eu entraînement le matin et par chance, deux heures le midi. J'en avais profité pour rentrer au pensionnat et me doucher, histoire d'être présentable pour le rendez-vous de cette après-midi. J'avais enfilé une simple chemise blanche dont j'avais retroussé les manches, -la gauche était plus haute que la droite mais c'est un détail qu'on va oublier- puis un short rouge vif, s'arrêtant un peu avant mes genoux. Il me restait 30 bonnes minutes avant que le concours commence alors j'avais largement le temps de faire une partie sur un jeu vidéo lambda, de traîner sur le web, de me chausser et de manger quelques bonbons à la fraise avant de partir.

J'ai allumé mon ordi. Skype me spamma de quelques ''ding'' avant de se calmer. 13 nouveaux messages, quelques amis de Chimera, quelques mates sur des jeux et papa. Un seul petit message pour me souhaiter une bonne journée. Je souriais derrière mon écran, puis double-click sur l'icon du jeu. Le temps que la rapide MàJ se termine, je fis un petit tour sur internet. Rien d'intéressant sur youtube, pas de nouveaux messages sur twitter. Tant mieux, vu que tout était fin prêt. Je rentrais mon identifiant, mon mot de passe pendant que la musique sur la page d'accueil me titillait les oreilles. Je cliquais sur le gros bouton « Jouer » en espérant trouver une game plutôt rapidement. Je devais quand même partir dans moins de 25 minutes, en 10 minutes je pouvais aller jusqu'au point de ralliement, ce qui me laissait 35 min. Pile le temps pour carry avec ma Katarina-euh, avec ma Jinx, je veux dire.

C'est assez fascinant de se dire que des milliers de personnes jouent en même temps, ils appuient sur a-z-e-r en même temps que toi, spam le clique droit pour avoir ce foutu creep. Certains sont bons, comme moi, et d'autres mauvais, comme Zelcher. First pick, la chance. J'instalock ma Jinx, quitte à me faire counter par la team d'en face. Je veux la jouer, m'entraîner avec elle. Full ad en face, trois perso' plutôt tanky, c'était mal parti. Mais rien n'est impossible avec ma Jinx et un Thresh pour me support.
4min : first blood pour l'équipe ennemie, mais un doublé pour moi et un drake en poche. Worth.
12min : le snowball est en place, on mène l'équipe ennemie 13-6.
23min : j'aime pas Jax quand il me saute dessus, et l'équipe qui peel pas assez...
35min : le nexus adverse vient de tomber, à moi les 50 gold !

Je m'étire doucement, heureuse de cette game où j'ai pas trop merdé pour une fois, je regarde en bas à droite de mon écran. 13h. J'avais pas un truc de prévu à 13h... Eh merde. Je balance mes écouteurs par terre, j'enfile vite fait les premières chaussures que j'attrape, quitte ma chambre et commence à me dépêcher. J'aime pas être en retard, vraiment, je fais jamais exprès quand je le suis, c'est quelqu'un qui me parle, me retarde, des bouchons dans les couloirs, une game interminable, mais c'jamais de ma faute. Courir c'est bien, mais courir où ? C'était à quel étage déjà ce foutu truc... Je montais au 1er, regardant vite fait les salles, non, non, non. Merde. Je montais un étage de plus, regardant vite fait l'heure sur mon portable, déjà 10 minutes de retard, et pourtant je m'étais dépêchée. Des panneaux ! Des panneaux, oui, sauvée ! Je regardais la liste pour savoir qui allait me coiffer. Gwenaël Adam.

La porte était entrouverte et un bruit de foule s'en échappait. Je passais ma tête à travers la porte. Des coiffeurs, des peignes, une odeur chimique qui donne envie de tousser, j'étais au bon endroit ! En retard, mais au bon endroit. Je me rapprochais d'un élève ayant déjà deux modèles pour lui.

• S'cuze moi, tu sais où se trouve Gwenaël ?

Le gars était pas très aimable, il me regarda d'un air blasé et me montra un jeune homme n'ayant qu'une seule modèle avec lui, parfait ça devait être lui ! Je m'en allais sans même le remercier, il avait qu'à être plus aimable. Il s'occupait des affaires de la fille, il n'allait pas devoir s'en soucier pour moi, j'étais venue les mains vides. Je m'approchais des deux personnes, les saluant de la main.

• Salut, j'suis désolée pour mon retard je...

Je quoi ? J'allais pas leur dire que j'avais totalement oublié qu'une game ça durait jamais le temps qu'on voulait, que j'étais un carry et que je ne pouvais pas quitter comme ça pour être à l'heure. Non, autant sortir une excuse un peu moins geek.

• Je pensais que c'était au premier étage, j'ai mal lu sur le tract ! J'me suis posée des questions quand je me suis rendue compte qu'à 13h il n'y avait toujours personne alors j'ai recherché la salle et... voilà.

Je souriais, tout en m'asseyant sur un siège, je n'avais plus qu'à espérer que l'excuse marche. Je repris directement la parole, me présentant pour paraître un peu moins impolie.

• Je m'appelle Kaya, j'espère que mes cheveux t'iront !

Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël Adam
1ere Année
avatar

Messages : 115
Age : 17 ans
Race : Incube
Spécificité(s) : Licence Couture et Coiffure

MessageSujet: Re: OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄   Jeu 21 Mai - 20:50


Silence...ça tourne!

Eden venait de me donner le feu vert pour ma coiffure, et de me dire que cela faisait deux jours quel ne s’était pas lavé les cheveux. La demoiselle allait donc avoir le droit à un tour au bac. Je rangeais mon carnet de croquis, car de toute façon, je n’aurais pas le temps d’en faire un si ma seconde modèle daigner se pointer. Alors je me retournais pour conduire Eden au bac, quand une chevelure blanche me déconcentra l’espace d’un instant. Je reconnus la propriétaire de ces cheveux, je l’avais déjà plusieurs fois vu lors des matchs organisé pour les sections sportif. En tant que vice-président, il était de mon devoir de passer voir tous les matchs. Donc une fille avec de longs cheveux blanc courant sur un terrain de basket, j’avais vite repéré. Je supposais que c’était l’une des mannequins d’un de mes camarades.

Finalement, c’était la mienne, celle qui me manquait. Elle me sortit une excuse que je sue rapidement être un mensonge. J’avais le même type d’excuse quand je me levais à la bourre suite à soirées agitées au bar. Bref, elle se présentait sous le nom de Kaya espérant que ces cheveux m’iraient. Ces longs cheveux lisses et blancs ne me posaient pas de problème, bien au contraire. Ma principale peur était quand tant que sportive, elle se montre pénible sur le fait d’avoir les cheveux dans les yeux ou détacher. Dans ma tête germa directement une idée réglant les deux problèmes d’un coup ! Mes yeux gris croisèrent les siens, avec un sourire malicieux lui faisant comprendre que j’avais compris qu’elle mentait.

« Je suis Gwen, ravie de bosser avec toi. Dis-je avant de m’empresser d’ajouter, vu que le temps me pressait un peu. Désolé, je vais te paraitre cavalier, mais tu pourrais enfiler cette blouse et me rejoindre au bac ? »

Sur ce, j’escortais ma petite demoiselle rose jusqu’au bac. Je l’abandonnais un moment pour aller chercher des serviettes. Je profitais pour en mettre à chauffer pour enrouler les cheveux pendant les soins. De retours auprès des filles, j’installais les serviettes sur le cou et les épaules de la miss. Je fis ensuite couler l’eau le long de mon poignet jusqu’à ce que la température soit convenable. Le jet glissa ensuite dans les cheveux de la demoiselle. Par pure commodité, je lui demandais si la température lui allait. En cours de théorie, on apprenait la température idéale pour un humain, mais ici avec toutes les races et sous-race, on devait constamment vérifier que la température était bonne. Je sortis ensuite en shampoing pour cheveux fin et lisse qui pourrait me servir pour mes deux modèles. C’est au niveau de soin que je changerais de produit pour les deux filles. Je fis un premier shampoing à la miss, puis en second que je laissais reposer le temps d’aller chercher les serviettes chaudes. Je rinçais de nouveau abondamment avant d’essorer ces cheveux et d’appliquer un soin qui m’aidera à lisser un peu les cheveux d’Eden. J’enroulais sa chevelure rose et badigeonner de produit dans les serviettes chaudes, les laissant reposer durant trente minutes. J’activais mon minuteur à la ceinture pour être sûr de ne pas laisser trainer trop longuement le soin.

Je refis exactement la même opération pour Kaya sauf que le soin lui était pour alléger sa coiffure avec une pointe de citron pour garder sa couleur éclatante. Je me montrais le plus doux et délicat possible sachant que le moment au bac n'était pas seulement là pour laver les cheveux des clients. C’était aussi le premier contact avec le coiffeur, un moment où le client devait se détendre. Mon minuteur sonnait pile quand je me rinçais les mains. Je retirais les serviettes puis nettoyais le produit. Je laissais la serviette sur les cheveux de la miss le tend qu'elles regagnent son siège. Je profitais du temps restant pour sécher les cheveux et finir de lisser les cheveux d’Eden. Je la délaissais ensuite pour aller rincer les cheveux de la blanche et l’amener à son tour à la chaise à côté de la rose. Je lui séchais ces cheveux prenant soin de bien les ranger. Une fois que les deux avaient des cheveux parfaits pour travailler, je les observais toutes les deux tout sourire.

« Mesdemoiselles, je commence par laquelle ? Qui a le plus confiance en moi ? Questionnais-je avec un sourire enjôleur et charmeur sourie. »
© C h i m e r a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Erzebet
Admin
avatar

Messages : 195
Age : 19 ans
Race : Humaine à don
Don : Les mots qu'elle prononce prennent vie.
Spécificité(s) : Licence 3 ~Musique & chant~
Club(s) : ~Club Musique, Cuisine & Thé~

MessageSujet: Re: OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄   Sam 23 Mai - 14:24

 



Quand la magie commence à opérer.


Eden était assise sur son fauteuil depuis quelques minutes écoutant Gwen expliquer ce qu'il allait lui faire tout en passant ses doigts dans ses cheveux roses. Puis entra dans le chant de visions de la jeune femme une jeune fille d'apparence sportive aux cheveux blancs. Eden sourit, la jeune retardataire devait être le second mannequin et vu son excuse pas vraiment crédible, la jeune femme sentit que cette séance n'allait pas être de tout repos, mais amusante c'était sur.


- Enchantée Kaya je me nomme Eden.


Eden les écouta parler tout deux en silence, la jeune femme les observait tranquillement. Gwenaël regardait souvent la grande horloge murale calculant son temps et Kaya essayait de ne pas trahir son excuse bidon vu qu'elle avait du passer son temps à jouer dans sa chambre. Comment le savait Eden ? Elle s'était liée d'amitié avec Avalon et la jeune femme lui avait fait une description des colocataires vu qu'elle vivait dans une chambre quadruple. Eden rigola légèrement toute seule en pensant à la description de Kaya qui était exacte. Elle se leva ensuite et suivit Gwen vers les bac de lavages.


Gwenaël nous laissa seule toute les deux le temps d'aller chercher ses affaires. Eden se pencha alors doucement vers Kaya pour lui murmurer quelques mots.


- Tu devrais l'appeler Gwen et pas Gwenaël, il n'aime pas qu'on l'appel par son prénom en entier, lui dit la jeune fille aux cheveux roses en souriant.


- Tu devrais aussi t'inventer de nouvelles excuses, car aucun de nous deux n'est bête, je sais que tu étais surement en train de jouer.


Eden lui fit un grand sourire cachant mal son envie de rire avant de lui tirer la langue et de se réinstaller  dans son siège voyant le jeune coiffeur arriver. La jeune femme souleva un peu le cou pour que Gwen lui passe la serviette sur les épaules et ferma doucement les yeux. Elle aimait se moment de détente suprême, le jeune coiffeur était très doué et c'était vraiment relaxant. L'eau commença petit à petit à couler sur son crâne, Eden entrouvrit les yeux quand Gwen lui demanda si l'eau lui allait. Elle hocha légèrement la tête avant de refermer les yeux et de soupirer d'aise quand il se mit à lui masser le crâne avec le shampoing.


Il n'y avait pas à dire Gwen était doué, après tout quand Eden essayait de faire ça elle même, un c'était désagréable et deux ses cheveux ressortaient en mode  Bagdad de leur lavage. Eden sentit le coiffeur lui essorer les cheveux et lui enrouler dans une serviette. Elle rouvrit les yeux et se redressa pour le regarder faire la même chose à Kaya qui avait autant l'air que la jeune femme d'apprécier, ses lèvres retroussées en un petit sourire. Eden sourit et regarda Gwen concentrer comme pas deux. 


Le biper à sa ceinture sonna et elle se remit en place pour qu'il lui enlève le soin sur les cheveux. Une fois fait, il dit à Kaya de ne pas bouger et emmena Eden vers son siège. La jeune femme prit place et se laissa faire quand il se mit à démêler puis à sécher ses cheveux qui, grâce aux soins était incroyablement lisse et dompté. Eden s'approcha de la vitre en attrapant une mèche et sous le sourire de Gwen elle souffla un *magicien* qui le fit rire. 


Eden regardait toujours ses cheveux avec étonnement quand Kaya prit place à coté d'elle. Il ne lui fallut pas plus de quelques minutes pour regarder bizarrement ça tête à elle aussi .
Nous nous regardâmes toute deux en souriant comprenant bien vite que l'une comme l'autre n'étions pas vraiment douée quand il s'agissait de nous coiffer. Gwenaël demanda alors qui voulait passer la première, Eden avait l'habitude de passer entre ses mains et vu le sourire peu rassuré de Kaya elle décida de se lancer.


- Je veux bien j'ai l'habitude avec toi Gwen, ça ne te dérange pas Kaya ?


Gwen nous regarda toute deux avec son habituel charmeur que toute les lycéenne, d'après ce qu'avait entendu Eden, trouvaient à croquer. Gwen se positionna alors derrière elle pour commencer à lui coiffer les cheveux, Eden sourit en sentant ses cheveux sans un seul nœuds glisser sur la brosse.


- Au faite Gwen comment va Eléanora ? Cela fait un moment que je l'ai pas vu et vu que tu es vice président tu dois bien savoir quelques trucs non ?


Eden lui sourit intéressé. A vrai dire Eléanora avait choisi sa colocataire comme humain à protéger, du coup elle venait souvent dans leur chambre, mais moins en ce moment ce qui intriguait la jeune femme.



© C h i m e r a





_________________

~~ Eden parle en #6B0019 ~~


~~ Thanks Kazu *^*~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄   Mar 26 Mai - 15:24





Quand j'étais plus petite, je n'aimais pas aller chez le coiffeur. Je refusais que quelqu'un me touche les cheveux, je hurlais, je boudais, je pleurais, je m'accrochais à la jambe de papa pour ne pas y aller. Tout le monde sait que les coiffeurs, ça coupe toujours trop court et quand on ressort, on a juste envie de s'enfermer dans sa chambre pendant 2 mois, le temps que ça repousse. Non, la seule personne au monde qui était autorisée à toucher à ma belle chevelure, c'était Zelcher. La seule qui arrivait à me faire des couettes le matin pour aller à l'école, la seule qui arrivait à me démêler les cheveux après la douche sans m'en arracher une grosse touffe à chaque fois. Et maintenant, ça devait faire plus de 6 ans que ma sœur ne m'avait pas fait deux petites couettes sur le haut du crâne.
Ça n'empêche pas le fait que moi et les coiffeurs, ce n'est pas une grande histoire d'amour. Quand j'avais l'âge de me couper les pointes toute seule, je l'ai fait et ça devait bien faire 10 ans que personne ne m'avait lavé les cheveux.

Alors j'me suis sentie un peu bête quand Gwen m'a demandé de mettre une blouse et de le rejoindre à côté des lave-têtes. C'est que ça faisait longtemps que mon cou n'avait pas souffert, posé sur un morceau de céramique. Je me suis assise en regardant les autres élèves. Pour la plupart, ils semblaient heureux d'être ici, ils discutaient et prenaient du plaisir à se faire torturer la tête par un psych-coiffeur, un coiffeur. Eden me coupa dans mon inspection, me donnant deux-trois petits conseils pour que le reste de l'après midi se passe bien.
Pas de soucis, je pouvais l'appeler comme il voulait, Gwenaël, Gwen, Tarte à la fraise, peu importe tant qu'il ne m'arrachait pas le cheveux avec un coup de brosse mal calculé. Puis Eden sortit une phrase qui me laissa complètement dans le vide. Comment elle savait que j'avais joué ? Est-ce qu'elle... Oh mon dieu j'avais compris ! Je lui fis un petit sourire avant de m'enfoncer dans mon siège. Elle... lisait dans les pensées ! Oh mon dieu, non, mon excuse était fichue ! Mais c'était pas la pire des choses, c'est que je ne pouvais plus rien penser sinon elle... elle allait savoir. Pense à autre chose Kaya, pense à... à des licornes, oui, c'est bien les licornes.

Gwen commença les shampooings et fort heureusement, il était plus doué que le vieux coiffeur de mon enfance. Au moins la température était parfaite, mais, parce que y'a toujours un mais, il faudrait apprendre aux coiffeurs comment éviter de mettre de l'eau dans les oreilles des clients. C'est vraiment pas marrant, ça chatouille et après on entend plus rien !
Après ce lavage de cheveux, Gwen demanda qui voulait passer la première entre ses mains. Eden se dévoua, me demandant si ça ne me dérangeait pas.

• Non, non, aucun problème. dis-je en virant l'eau encore incrusté dans mes oreilles.

Alors comme ça ils se connaissaient déjà ? Apparemment vu que les deux avaient commencés une petite discussion à côté. Pour le moment je ne m'en préoccupais pas, je ne voulais pas qu'Eden lise dans mes pensées, je ne voulais pas qu'elle croit que j'étais une sale curieuse, non... continue de penser à des licornes Kaya.

Je retirais la serviette de mes cheveux, ils étaient plutôt sec maintenant et si besoin, il avait toujours un sèche-cheveux. Je tirais d'un coup sec sur le morceau de tissu avant d'entendre un petit bruit gênant. Un petit carré de tissu se déposa sur mes cuisses, puis un deuxième. J'avais fait... un énorme trou dedans avec mes petites cornes. Et merde...

• Oups... Je m'enfonçais dans mon siège, essayant de me faire la plus petite possible. • Désolé Gwen je crois que... j'l'ai trouée... Je lui montais la serviette, éventrée, dépourvu de deux petits morceaux.


Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël Adam
1ere Année
avatar

Messages : 115
Age : 17 ans
Race : Incube
Spécificité(s) : Licence Couture et Coiffure

MessageSujet: Re: OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄   Mer 3 Juin - 20:11


Mes modèles

Les shampoings fait, je m’attaquais à la coiffure de ces demoiselles. J’avais poliment demandé laquelle souhaitait se faire coiffer en premier. Eden décidait à passer la première, sous prétexte qu’elle me connaissait déjà, donc il y avait moins d’appréhension. Comme l’autre demoiselle n’avait pas d’objection, je me plaçais donc derrière la jeune femme aux cheveux rose. Je branchais au passage le lisseur posé sur la table de travail. Sous ma brosse souple à bout rond, les cheveux s’alignaient presque tous bien lisse. Le lisseur me servait juste à venir à bout des dernières ondulations présent dans les cheveux. Je pris ensuite un peigne à dent fine pour dessiner une raie sur le côté de la tête la prolongeant tout du long. Mettant ensuite sa chevelure de sirène sur le côté droit de la tête. Je séparais ensuite deux mèches perpendiculaire à la raie pour commencer ma tresse. Dans la section gauche, je sélectionnais la mèche la plus à l’extérieur et la fit repasser sur le reste de la section. Je répétais l’opération sur la section de droite pensant à y inclure la petite mèche de la section gauche. Pour crée la tresse en passant la mèche dans la section opposé puis en rajoutant des cheveux lâché. Je passe, je rajoute des cheveux lâchés, etc.… Tout en tressant, je dirigeais la natte vers l’oreille. J’arrivais vers l’oreille quand le bruit d’un tissu se déchirant me déconcentra.

A peine une minute après, la miss que je ne coiffais pas s’excusait d’avoir trouée ma serviette. Un soupire invisible et inaudible passa ma lèvre. Dans ma ceinture, j’attrapais une pince crocodile pour bloquer la tresse collé que j’avais commencé à faire sur Eden. Lorsque je me retournais mon visage était souriant sans trace de colère ou autre… D’un autre côté, ce n’était pas la première fois qu’un client abimait les serviettes. Dans ma classe, il y avait d’ailleurs la spécialiste du genre une belle hybride blonde avec deux grands bois. Et dans le bahut, elle n’était pas la seule armée de bois ou des cornes qui déglinguaient les serviettes. Bref, je lui pris la serviette de main.

« Ne t’inquiète pas, je vais m’en occuper. Dis-je avec un clin d’œil malicieux. »

J’emmenais la serviette dans un bac où se trouvait déjà pas mal de serviette usagée ou abimer. Elle nous servait parfois à nettoyer nos postes ou nos miroirs. Quand je revenais vers mes modèles, je dû m’excuser auprès de Eden, vu que je ne pouvais pas laisser les cheveux de Kaya sécher dans cette états. Au vu de la nature de cheveux de la blanche, je choisis d’utiliser un peigne à dent large pour ne pas lui arracher les cheveux. Je commençais par brosser le dessous de sa tignasse commençant par les pointes et remontant vers les racines. Le principe étant de faire glisser les nœuds vers les pointes pour qu’ils se démêlent. Puis je fis cela pour chaque couche de cheveux jusqu’à ce que ces derniers soient tout doux et tout lisse. Cela me prit plusieurs longues minutes pour tout démêler correctement sur toute la longueur.

« Désolée, je t’ai rien proposé. Tu veux un magazine ? Enfin, je te préviens, on a que des magazines tabloïdes, des magazines de coiffure et sur la couture. Questionnais-je sachant que la demoiselle était sportif et que la plus part de magazine était à moi ou à mes camarades. »

Une fois que j’eue sa réponse et fait ce qu’il fallait, je me reconcentrais sur la coiffure d’Eden. Je desserrais très légèrement la tresse avant de la poursuivre légèrement en tresse épis de blé pour l’éloigner de l’oreille de la miss comme elle l’avait demandé. Je fixais cette dernière avec une partie de la section détaché pour faire une queue de cheval. J’enroulais ensuite la queue de cheval sur elle –même avant crée un petit chignon que je fixais avec des épingles (barrette à chignon). Pour la partie restant des cheveux détachés qui se résumait à une grosse mèche. Je la pris la tournais sur elle-même, l’enroulant par la suite autours du chignon crée par la queue de cheval. Je dissimulais les pointes. J’attachais le tout de nouveau avec des épingles. Si j’avais utilisé deux mèches, c’était juste pour rendre le chignon plus volumineux. Pour éviter que la coiffure se fasse la valise durant la soirée, vu que c’était le contexte de la soirée, je laquais le tout avec une laque légèrement pailleté.

« Voilà, ma belle s’est terminé. Quand penses-tu ? Questionnais-je montant le miroir pour qu’elle puisse voir l’arrière de sa tête. Je me retournais ensuite vers Kaya. C’est à ton tour. Prête ? »

© C h i m e r a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Erzebet
Admin
avatar

Messages : 195
Age : 19 ans
Race : Humaine à don
Don : Les mots qu'elle prononce prennent vie.
Spécificité(s) : Licence 3 ~Musique & chant~
Club(s) : ~Club Musique, Cuisine & Thé~

MessageSujet: Re: OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄   Dim 14 Juin - 16:32

 



Coiffure ? Quel est ce mot ?


Eden s'installa tranquillement au fond de son fauteuil réfléchissant à son tour à toute allure alors que Gwen commençai à lui brosser les cheveux. Elle n'avait pas vraiment compris la réaction de Kaya. La jeune femme avait vite remarquée que Kaya c'était emmêlée les pinceaux et pensait  qu'Eden était télépathe. Comment l'avait t'elle remarquée ? Kaya était tel un livre, facile à comprendre et à déchiffrer. 


Un fin sourire s'étira sur les lèvres, devait-elle continuer à jouer à la télépathe ? Ou alors expliquer à Kaya qu'elle savait juste écouter ce que les autres disait. Son sourire s'accentua alors qu'elle fermait les yeux en se détendant. Gwen avait commencé  à lui faire un tresse. Détendu, Eden réfléchissait à comment faire comprendre à Kaya qu'elle ne s'insinuait pas dans son esprit loin de là, puis un "scrattch".


Eden se releva quelque peu de son siège, quelques mèches retombèrent autour d'elle. Elle tourna la tête vers Kaya et sans pouvoir s'en empêcher d'éclater de rire. Kaya était là face à elle des morceaux de tissus autour de ses cornes, un air mi-désolé mi-affolé sur le visage. Eden passa la main sur son visage pour reprendre contenance. 


Un fois fait, un petit sourire toujours sur ses lèvres, elle regarda de nouveau Kaya qui se faisait maintenant démêler les cheveux et qui la regardait légèrement suspicieuse. Eden se décida alors à lui avouer le tout, puis non finalement ça attendrait un peu.

Eden sourit avant de se concentrer à nouveaux sur Gwen qui s'affairait sur sa chevelure depuis un petit moment. Elle comprit vite quand Gwen lui mit des épingles que la coiffure était presque fini. Après un petit coup de laque qui fit éternuer la jeune femme et rire Gwen celui ci lui avoua que tout était fini.

-Qu'en penses-tu ?

Eden se scruta dans le miroir chose qu'elle n'avait pas fait depuis le début. La jeune femme se trouvait face à une inconnue sortant tout droit d'un magasine branché à la mode. Le chignon déstructuré et la tresse venait de propulser Eden au rang de femme, chose rare quand elle portait ses couettes.


- Whaou !! . Ce fut la seule chose qui sortit de la bouche d'Eden, que dire d'autre.


- C'est superbe comme d'habitude Gwen, je sais à qui demander pour me coiffer le jour du bal.


Eden offrit un grand sourire à Gwen qui lui fit un clin d'œil avant de se tourner vers Kaya. La jeune femme toute coiffée tourna alors légèrement son siège pour regarder Gwen s'attaquer aux cheveux blanc de Kaya. Eden, compris qu'à la tête encore suspicieuse de Kaya qu'il était temps d'expliquer le tout à Kaya. 


Gwen qui était au courant des pouvoirs d'Eden n'avait pas relevé la situation, s'en était il aperçu ? Eden sourit et se lança.


- Non Kaya je ne lis pas dans les pensées, ne t'inquiète pas. Dis moi plutôt quel est ton aliment préférer par exemple que je te montre ce que je sais faire ? 



© C h i m e r a





_________________

~~ Eden parle en #6B0019 ~~


~~ Thanks Kazu *^*~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄   

Revenir en haut Aller en bas
 
OUI! Des têtes à coiffer avec des jambes! ► Ouvert◄► Eden Erzebet & Kaya Sandshrew◄
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aaron, un gars comme un autre.
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» [St-Val] Pas trop mal ? (Mafalda)
» Lézarder au soleil avec une amie, quoi de mieux? [Luna Lupinelli & Aliénore S. Marshall]
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chimera Academy :: ♦ Liberté quand tu nous tiens :: ♦ Archives :: ♦ Rps-
Sauter vers: