AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Des démons qui font de la peinture, des sorciers qui font de la couture, des vampires qui apprennent la cuisine... Bref ! Tout est possible à Chimera, même se faire manger par l'infirmier...

Partagez | 
 

 Flic, flac, floc (PV GWENAËL ADAM) EN COURS ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axelle Evie Delacroix
1ere Année
avatar

Messages : 13
Age : 17
Race : croisée Animorphe/Ange
Spécificité(s) : études de combats (Boxe & Tir)
Club(s) : aucun

MessageSujet: Flic, flac, floc (PV GWENAËL ADAM) EN COURS ~   Ven 15 Jan - 14:57

Flic, flac, floc
si t'as du mal à trouver un titre tape dans tes mains ♪  *clap clap*
Voilà plusieurs jours que la grisaille s'était installée à Londres. Les alizés ne parvenait pas à chasser la chape de plomb qui recouvrait le ciel. Rien d'extraordinaire dans le sud de l'Angleterre et particulièrement à cette période de l'année mais Axelle ne pouvait s'empêcher de se sentir démoralisée par la météo. La pluie ne semblait pas décidée à s'arrêter et elle n'avait pas volé depuis longtemps, ce qui n'arrangeait rien à la situation. Un raclement de gorge attira son attention, tournant la tête elle se retrouva nez à nez avec Mr. Hanson. Un homme d'une soixantaine d'année, fort aimable et prévenant. Il éprouvait une certaine affection pour la petite maladroite qu'il avait embauché un an plutôt, bien que ses cheveux blanchiraient certainement à une moindre vitesse avec un autre employé. Il n'était pas très grand, aussi maigre et sec qu'un bout de boit. Ses cheveux blancs étaient toujours soigneusement peignés et gominés. Se tenant en permanance droit comme un piquet, il avait une opinion très tranchée sur les bonnes manières et sur la convenance. Cependant le petit bonhomme était loin de paraître acariâtre, son visage ridé arborait bien souvent un sourire bienveillant, de plus ses petits yeux bleus et enfoncés semblaient sans cesse rieurs.

- Axelle tu étais encore en train de rêvasser, il va falloir que je te décolle de cette vitre à l'aide d'un pied de biche si tu continue comme ça. Je sais bien que la boutique est calme en ce moment mais... enfin, j'ai une commande de marchandises qui est arrivée au bureau de poste et j'aimerai que tu aille la chercher, c'est assez urgent. N'oublie pas de te couvrir je te prise.

Elle sourit au vieil homme et enfila rapidement une petite veste grise, enroula son écharpe autour de son coup... et elle était partie. La pluie tombait encore et toujours, elle dut courir jusqu'au bureau de poste, manquant à plusieurs reprises de s'affaler dans une flaque. Lorsque l'employer revint muni de la commande de Mr. Hanson, Axelle se félicita d'avoir oublié son parapluie, comment aurait elle pu porter ces deux gros cartons sinon. Elle n'avait aucune idée de comment les protéger des aléas de la météo par contre. Se défaisant de son manteau, elle le disposa au mieux sur la petite pille avant de s'en saisir. Elle adressa difficilement un petit signe de tête au postier, les deux cubes marrons lui arrivant au dessus du nez.
Lorsqu'elle sortit, elle fut saisi par une bouffée de désespoir. Le caprice de mère nature c'était encore sacrément aggravé. La pluie était drue et martelait le sol avec vigueur, les gouttes étaient si importantes et si serrées qu'il en devenait difficile de distinguer la rue. Prenant son courage à deux mains, elle se précipita sous le rideau aqueux. Courant à en perdre haleine elle se concentrait surtout sur le fait de ne pas lâcher cette encombrante commande qui ne lui facilitait pas la tâche, les gouttes froides dégoulinaient sur son visage, traversant ses vêtements et s'insinuant sournoisement dans son dos quand soudain... Quelque chose la percuta (à moins que ce soit elle qui l'ai percuter ?) avec tellement de vigueur qu'elle se retrouva à barboter dans une flaque d'eau sur le dos le souffle coupé, les précieuses marchandises volant dans les airs. S'asseyant elle s'apprêtait à reconnaître un lampadaire ou peut être une voiture quand elle se retrouva nez à nez avec quelqu'un.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël Adam
1ere Année
avatar

Messages : 115
Age : 17 ans
Race : Incube
Spécificité(s) : Licence Couture et Coiffure

MessageSujet: Re: Flic, flac, floc (PV GWENAËL ADAM) EN COURS ~   Dim 17 Jan - 13:53


Flic, Flac,Floc


Nous étions samedi… Comme d’habitude, je ne rentre pas chez moi pour le week-end. Depuis que je suis scolarisé ici, mes parents se débrouillent pour ne m’avoir dans les pattes que durant quelques jours pendant les vacances de noël et d’été, si j’ai de la chance, je peux aussi les voir si une soirée d’anniversaire tombe en même temps que les vacances. Bref, vous l’aurez compris en un an, je vois ma famille moins d’un mois. De mon lit, j’observais par la fenêtre le temps maussade qui promettait une journée pluvieuse. En dessous de la fenêtre se situait le lit vide de mon camarade de chambre. Lui et moi ne faisions que nous croiser sans jamais nous être réellement parlé. Après mettre longuement étirer, je me décidais à sortir du lit. J’enfilais un jogging avant de sortir de ma chambre, serviette et savon sous le bras. Direction les douches !

Le jet chaud sur mes épaules me détendit instantanément. Le flot d’eau aplatissait mes cheveux les faisant tomber devant mes yeux. J’avais beau avoir bien dormi, je me sentais fatigué… Je trouvais mon corps lourd et pathos. Cela était dû au fait que je ne mettais pas nourrie depuis une semaine. En sortant, je m’avançais face au miroir. Mon teint terne, mes cernes violacés et les reflets rouges dans mon iris gris, confirmaient ma faim. Après un long soupire, je passai la main dans mes cheveux pour leur donnée une forme avant de remonter vers ma chambre. En chemin, je croisais deux filles dans l’escalier central, elles me saluèrent, j’en fis de même. Lorsqu’elles passèrent derrière moi, je sentis leurs regards se poser longuement sur mon dos, où plus précisément sur mon tatouage. Ce petit moment d’attention me donna comme un mini-coup de booste. Je continuais mon ascension jusqu’à l’étage d’un pas calme et assurer. Dans les couloirs, je croisais l’un des surveillants. Me voyant encore torse nu, il me jeta un regard noir avant de capituler devant mon sourire, se contentant de soupirer bruyamment.

De retours dans ma chambre, j’envoyais un SMS à Lawrence avant d’appeler à la maison. Ce fut le majore d’homme qui répondit, il me passa ensuite à la gouvernante qui elle me passa mes frères et sœurs. Après avoir parlé robe et coiffure avec Joy, un véritable fan de mode malgré, c’est un an. Abby, la petite mélomane de la famille, me parlait des dernières mélodies qu’elle avait apprises au piano. Comme toujours, les jumeaux, James et Liam âgés de huit ans me racontèrent leurs journées au primaire. James se plaignant du fait qu’avec sa jupe d’uniforme, elle ne pouvait ne pas courir comme elle voulait. Puis j’eus le petit dernier Liam, à six ans, le bout de chou faisait preuve déjà d’un fort caractère ce qui m’amusait énormément. Je raccrochais leur promettant de rentrer bientôt. Bien que chacun sache que je ne rentrerais pas avant deux mois pour la réception d’anniversaire de mon père, nous nous jouons tout de même cette mascarade à chaque fois, moi leur promettant de rentrer vite, eux me répondant que je leur manque. Maintenant, en plus d’être fatigué, me voilà déprimé. La pluie battante contre les carreaux n’arrangeant rien à mon moral…

Ça suffit ! Ce n’est pas mon genre de rester là, sans rien faire à broyer du noir ! Je me mis debout d’un bond et me dirigeais vers ma commode. J’en sortie un pantalon slim droit noir, une chemise blanche légèrement transparente. Ma tenue fut complétée par une paire de basket étanche noire, et ma veste à capuche et fausse fourrure noire. En accessoire, un bracelet chaîne argenté et ma chevalière en or blanc prirent place respectivement à mon poignet et à mon annulaire gauche. J’attrapais ma besace grise ainsi que mon parapluie noir. Arrivé au centre-ville, je flânais dans la rue observant par les fenêtres de café à la recherche de proie. Je fis même un peu les boutiques, trouvant de nouveaux objets à offrir à mes frères et sœurs. Je ne pouvais pas m’en empêcher ! À chaque fois que je rentrais, je me retrouvais avec un sac rempli de cadeau pour eux. Alors que je sortais d’un magasin de jouets en bois, je me pris quelques choses en plein dans les côtés. Je dus faire quelques pas pour ne pas tomber et retrouver mon équilibre. À travers le rideau de pluie, j’arrivais plus ou moins à discerné le corps d’une jeune fille. Je me baissais vers elle, lui tendant ma main ne tenant pas le parapluie pour l’aider à se relever.

« Ça va, mademoiselle, vous ne vous êtes pas blessé, j’espère ? Demandais-je sur un ton doux, horriblement gentil et galant. »

Je lui donnai mon parapluie, mis ma capuche pour aller récupérer les gros cartons, qu’elle portait. Je reviens vers elle, me glissant sous le parapluie qu’elle tenait.

« Ce n’est pas raisonnable de porter d’aussi gros carton en courant surtout sous une pluie battante comme celle-ci. Constatais-je avant de proposer toujours aussi charmant et mielleux. Me laisseriez-vous, vous accompagnez jusqu’à votre point d’arrivée ? »

Les personnes me connaissant vraiment ne seraient surement pas étonner de me voir si galant, attentionnée avec une autre personne. Ils savaient très bien qu’en me comportant comme cela, je me faisais plus facilement apprécier. Il m’était donc plus simple de séduire mes proies comme cela qu’en utilisant mon aura. Depuis cela était resté comme habitude. Si la personne en face de moi, était un parfait inconnu et qu’au premier abord rien n’indiquait un tempérament « spécial », j’utilisais ce côté doux et mielleux de ma personnalité.
© C h i m e r a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Flic, flac, floc (PV GWENAËL ADAM) EN COURS ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flic, flac, floc (PV Alehandra)
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chimera Academy :: ♦ Liberté quand tu nous tiens :: ♦ Archives :: ♦ Rps-
Sauter vers: