AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Des démons qui font de la peinture, des sorciers qui font de la couture, des vampires qui apprennent la cuisine... Bref ! Tout est possible à Chimera, même se faire manger par l'infirmier...

Partagez
 

 Rencontre à l'hôpital

Aller en bas 
AuteurMessage
Rose Delacroix
1ere Année
Rose Delacroix

Messages : 138
Age : 18 ans
Race : Humaine à don
Don : Peut donner vie à ses dessins
Spécificité(s) : Photographie & Dessin et Peinture

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeDim 5 Avr - 1:30


Rencontre à l'hôpital 654197RoseRp

Rencontre à l'hôpital


Non, non, non et non. Je refuse. Je refuse catégoriquement d'entrer le dedans, mais malheureusement pour moi, j'avais déjà accepté. Je soupirais une nouvelle fois en continuant d'avancer d'une démarche pressée, mes talons claquant sur le sol créant ainsi un son régulier. Je me concentrais sur ce son dans l'espoir de calmer les battements irréguliers de mon cœur. Un nouveau soupire franchit mes lèvres alors que je me rapprochais de plus en plus de cet horrible bâtiment portant le nom d'hôpital.

Plus tôt dans la journée, alors que je me promenais tranquillement dans les rues ensoleillées de Londres, profitant de la chaleur et du calme de l'après-midi pour marcher au hasard dans cette grande ville. J'étais sur le point de faire demi-tour quand j'aperçus ma patronne mais aussi amie en train de faire les cent pas dans un petit parc fleuri. En allant la rejoindre, je me rendis compte à son visage que quelque chose la contrariait. Quand elle m'aperçut son visage s'illumina et un léger sourire se forma sur ses lèvres. Ça, c'était le signe qu'elle venait d'avoir une idée et que cette idée ne me plaira pas le moins du monde mais qu'au finale j'allais surement dire oui. Ne pouvant tout simplement pas lui dire non.

Je poussais mon premier soupire de la journée, me doutant fortement que ce ne serait pas le dernier en arrivant à ses côtés. Ce n'est que pas simple politesse que je la saluai et que je lui demandais comment elle allait. Mon amie, elle, ne prit même pas cette peine et me sauta dessus, littéralement, manquant de nous faire tomber touts les deux. Après avoir réussi à reprendre un équilibre à peu près stable mon amie me lâcha et s'assit sur un banc. Elle tapota la place à côté d'elle avec sa main, signe qu'elle voulait que je m'assoie à ses côtés. J'obéis calmement, attendant simplement qu'elle me dise ce qu'elle attendait de moi.

Il y eut plusieurs minutes de silence, mon amie cherchant ses mots et moi, attendant tranquillement qu'elle prenne la parole, ce qu'elle ne tarda pas à faire. Mais quand elle me dit qu'elle voulait que j'apporte une peluche à la petite fille d'une vielle dame qui était une cliente régulière du salon de thé à l'hôpital, j'aurais vraiment aimé qu'elle se taise encore un peu. Je secouais vivement la tête, lui demandant pourquoi elle n'y allait pas elle-même, surtout qu'elle savait très bien que j'avais peur des hôpitaux ! Malheureusement pour moi mon amie avait toujours réponse à tout, c'est d'ailleurs une des raisons qui faisait qu'il m'est impossible de lui dire non. Mais cette fois, je ne céderais pas ! Il était absolument hors de question que je mette les pieds dans un hôpital, et encore moins volontairement.

Nouveau soupire, finalement j'avais encore cédé. Il semblerait que le fait qu'elle est une réunion hyper importante pour le Sweet tea, le salon de thé où je travaille et dont mon amie est la directrice, à propos de quelque chose que je n'avais pas compris. Un homme lui avait proposé de faire une publicité pour le salon, je crois. Si c'était bien ça, je souhaitais un bon courage à ce pauvre homme, il ne savait pas dans quoi il s'embarquait. Mon amie avait fait marché son salon par le bouche à oreille depuis toujours et ce n'était pas près de changer. Enfin bref, tout ça pour dire que j'avais, une fois de plus, acceptée une des requêtes farfelues de mon amie.

Me voilà maintenant devant l'hôpital. Je serrais la petite peluche rose en forme de lapin dans ma main en inspirant doucement pour me donner le courage d'entrer dans ce maudis hôpital une fois pour toute. Je m'arrêtais de respirer le temps d'entrer dans l'imposant bâtiment. Je me dirigeais d'un pas lent vers le bureau d'accueil, regardant ce qui se passait autour de moi comme ci tout était au ralentis. Une fois arrivé à destination, je demandais au jeune homme de l'accueil ou je pourrais trouver la petite fille que je cherchais. Une fois qu'il mut donné l'information, je me dépêchais de rejoindre la chambre. La petite fille était encore en train de dormir lorsque je suis entrée dans sa chambre, je me contentai donc de poser le petit lapin dans sa main à peine plus grande que la peluche et sorti de la chambre.

Je m'apprêtais à faire demi-tour quand je perçus une certaine agitation venant d'une chambre. Je restais tant bien que mal à l'irrésistible envie de m'enfuir en courant pour m'avancer d'un pas tremblant et hésitant vers la chambre en question.


© C h i m e r a








Dernière édition par Rose Delacroix le Mar 7 Avr - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoper Ashford

Hoper Ashford

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humain

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeDim 5 Avr - 23:15


Rencontre à l'hôpital 916084FicheRpHoupi

Rencontre à l'hôpital


Fait-il chaud ? Fait-il froid ? Je ne sais pas... Je ne sais rien, en fait... Je ne suis rien, d'ailleurs. Ou peut-être que... Je suis quelque chose ? Que suis-je, dans ce cas...? J'ai l'impression de ne pas exister, et pourtant... Je pense. Je ne vois rien, je ne sens rien, je n'entends rien... Même pas ma pensée. Pas de bruit de fond. Il ne fait pas noir, et il n'y a pas de lumière. C'est le vide. Quelque chose... Change... Le rythme cardiaque d'Hoper accélère très légèrement.

Je sens... J'ai un poids. Je suis très léger, je le sens. Je tombe, mais je n'ai pas peur. Je tombe, encore et encore. Une brise me caresse le visage, je tombe la tête la première. Cela fait un petit moment, déjà... Mais je n'ai pas la notion du temps. Mes yeux... J'ai des yeux. Ils sont fermés. La chute ralentit, je le sens. Mon corps se tourne, mes pieds touchent le sol, doucement. J’atterris sur un sol fait de verre, au son. Je l'ai entendu. J'ouvre les yeux, et je vois. Mais il n'y a que de la brume, épaisse et sombre. Néanmoins, elle se dissipe peu à peu, dévoilant des vitraux lumineux sur lequel un garçon est représenté. Des cheveux et  des vêtements noirs. Ses yeux sont fermés; il semble dormir paisiblement.

"C'est toi."


C'est moi...? Je me tourne vers la source du son. Une voix qui me semble familière. Elle avance à pas lents vers moi, j'entends le bruit du choc entre ses pieds et la vitre. Je ne la reconnais pas, elle n'est qu'une silhouette. J'aimerais m'approcher, pour voir de plus près, essayer de déceler son visage, mais... Je suis dans un état second, je ne peux pas bouger. Elle continue d'approcher, lentement. Je... J'ai peur. Qu'est-ce qu'il se passe, ici ? Et... Où suis-je, d'abord ?! Le rythme cardiaque d'Hoper accélèrait.

Plus elle avance, plus j'ai peur. Je sens mon coeur s'emballer. Je sens mon coeur. J'arrive à bouger un doigt. Je bouge ! Mais je ne peux bouger que ce doigt. A peine. Je ne peux pas m'en aller. Pourquoi ai-je peur ? Est-ce une menace ? Quel est cet endroit ? Est-ce réellement moi, sur ce vitrail ? Pourquoi suis-je ici ? Je... Je veux sortir ! Je veux m'en aller !

Mon coeur bat fort. Je peux bouger un doigt. Il est si lourd... Je suis lourd, mon corps n'est plus aussi léger qu'avant. Je ne peux pas le bouger en entier, j'ai l'impression de ne pas le contrôler. La fille avance toujours vers moi. Elle devient plus claire, peu à peu. Je peux distinguer ses vêtements, et son visage. Il me parait familier, comme sa voix. Mais... Je connais son nom...! C'est... Light. J'entends un son, un espèce de *bip*. Il se répète incessamment, encore et encore.*bip* D'un coup, j'ai chaud. *bip* Ce n'est pas désagréable, c'est doux. *bip*Cette chaleur, je la sens sur tout mon corps*bip*, mais surtout... Sur mon front. *bip*Je peux maintenant distinguer son visage, elle a l'air triste.*bip*

"Réveille toi, Hoper. S'il te plaît."


*bip*Elle tendait la main vers moi. Je voulais l'attraper, mais... *bip*J'ai été soufflé hors de la plateforme en verre*bip*, par un vent terriblement puissant.*bip* Je chute. Le *bip* s'accélère.
J'ouvre les yeux, mon coeur bat à la chamade, je me redresse brutalement, j'étouffe, je tousse, j'halète. Je suis relié à des machines. Je panique, je pousse un petit cri, j'arrache les fils se trouvant sur mon corps, sans réellement savoir ce que je fais. Je me lève précipitamment, reversant des outils et liquides au sol, ainsi que le plateau d'argent qui les portait, cela crée de brouhaha. Je fais deux pas en avant, mais j'ai la tête qui tourne, mes jambes ne me soutiennent plus.
Je tombe, mais elle est là, et elle me rattrape.


"...Light...?"

Mon visage devait surement expliquer toute ma panique et mon incompréhension à ce moment là. Son apparence et son prénom étaient les seules choses que je connaissais. J'avais besoin d'elle. Je me redressait tant bien que mal, la regardant dans les yeux, cet air paniqué et apeuré au visage. Il était visiblement vulnérable.


"Light... Qui suis-je ?"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Ironblue

Light Ironblue

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humaine

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeLun 6 Avr - 16:29


Rencontre à l'hôpital 5ioe

Rencontre à l'hôpital


Encore un… Encore un jour de plus… Combien cela faisait-il, déjà ? … Depuis combien de temps est-ce que je déprime de cette manière, à attendre désespérément que la joie revienne ? Je ne sais plus. J’ai cessé de compter. Cela doit faire, quelques semaines, quelques mois… Peut-être quelques années… A force d’attendre, j’ai perdue la notion du temps.

Comme à chaque fois, je me rends dans cet hôpital, habillée d'un simple jean, d'un t-shirt et d'une veste en cuir légère, un sac à main pendant à mon épaule.
J'arrive et j'entre dans le bâtiment. La femme de l'accueil ne fait même plus attention moi, maintenant... Elle a fini pas s'habituer à mes venues, toujours aussi nombreuses.
Je traverse les couloirs, cherchant cette chambre au numéro gravé dans ma mémoire. Enfin, j'y arrive. Je pousse doucement la porte, très doucement, sans faire le moindre bruit, comme ayant peur de réveiller quelqu'un dormant profondément.... Quoi que, j'aimerais plus que tout que cette personne se réveille...

J'entre alors et je le vois, toujours allongé sur son lit d'hôpital, profondément endormis et relié à cette machine qui le maintenait en vie... Je m'avance lentement et je dépose mon sac sur la chaise en face du lit, puis je retire ma veste et fait de même. En me retournant vers lui, je le regarde longuement, inexpressive... Je m'approche et m'assied sur ma chaise habituelle, juste à côté et proche du lit. Je me penche et appuie mes coudes sur mes genoux, joignant mes mains. Je reste silencieuse à le regarder, comme essayant de déceler le moindre signe de changement... de réveil... mais rien. Puis je prends une grande inspiration et je soupire doucement.


"Salut....... Aujourd'hui non plus, je n'ai pas réussi à aller en cours..."


En effet, depuis l'accident, j'avais cessé d'aller en cours... pas sans lui... Pas en sachant qu'il était toujours dans cet état...


"Tu n'as toujours l'intention d'ouvrir les yeux, on dirait..."


Je lui parlais sur un ton calme, lui chutant doucement quelques mots, espérant qu'il m'entende... Chaque jours, je lui parlais comme l'on parle à une personne normale. Peut-être que mes mots finiront par l'atteindre un jour...
J'avance un peu ma chaise, me rapprochant encore plus du lit, et je me penche au dessus de lui pour admirer son visage... Il n'avait pas changé... Je le revois encore, souriant, joyeux, naïf, même... Les moments que nous passions ensemble furent les plus beaux. Son sourire était toujours ce qui égaillait les journées... Il me manque, d'ailleurs... J'espère le revoir un jour...

Je lève une main et vint délicatement la faire glisser sur son front, passant mes doigts dans ses mèches sombres... Je pince doucement mes lèvres, retenant un soupire... ou peut-être un sanglot. Je n'en peux plus, de le voir ainsi... Je veux le voir ouvrir les yeux... Je veux le voir me sourire... Je veux de nouveau entendre sa voix...

"Réveille toi, Hoper. S'il te plaît."

Et sans que je ne m'y attende réellement, il ouvrit les yeux et se redressa brusquement. Je faillis partir en arrière à cause de la surprise. Il...
Je le vis arracher ses électrodes. Il semblait paniquer. Il bougea rapidement, renversant nombres de substance sur le sol. Il se leva de son lit et je le vis alors partir en avant. Il allait tomber ! Cet idiot...
Par chance, je pus le rattraper. Il tomba sur moi, je réussis à la maintenir debout, alors qu'il ne tenait plus sur ses jambes...
Il ne pouvait pas le voir, mais mes yeux écarquiller trahissait ma surprise de le voir... en vie. Il s'était réveillé. Il était là, dans mes bras. Je pouvais entendre son cœur battre aussi rapidement que le mien.

"...Light...?"

J'écarquilla encore plus les yeux. Il venait de prononcer mon prénom. Je venais d'entendre sa voix. Je n'en revenais pas... J'avais envie de pleurer de joie, mais je me retins...

"O..oui... C'est moi, je suis là...."

Je l'aida à se rasseoir sur son lit, le forçant doucement à se rallonger aussi, remettant les couvertures sur lui. Il venait de se réveiller après plusieurs mois de coma, il devait certainement être encore très faible... Je devais avant tout appeler une infirmière pour qu'elle vérifie son état. J'allais le faire lorsqu'il me parla de nouveau.

"Light... Qui suis-je ?"

Cette question... Elle me bloqua... Il me demandait qui il était.... Aurait-il... perdu la mémoire ? Non.... J'ai déjà entendu parler de certains cas d'amnésie après un coma, mais.... Non, pas lui... Pas Hoper...
Mais comment ? Il a prononcé mon nom... Comment peut-il se souvenir de moi, et pas de sa propre personne ?

Je me mordis la lèvre inférieur, essayant de me contenir, mais cette fois, je n'y arrivais pas... Je posa ma main sur sa joue, comme pour essayer de le rassurer, alors que je pouvais sentir les larmes chatouiller mes deux joues. Des larmes de joie ou de tristesse, je ne savais pas... Mais en tous cas, je souriant tendrement tout en le regardant.

"Tu es... Hoper Ashford.... Tu es resté longtemps endormis.... Tu ne te souviens plus de rien ? ... Te souviens-tu de moi... d'autre chose que mon prénom ? ... Je suis ton amie..."

Alors que j'essayais de retenir mes larmes et de les empêcher de couler sur le visage de Hoper. C'est alors que j'entendis des bruits de pas s'arrêter juste devant la chambre. Serait-ce mes parents venant lui rendre visite aussi ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Delacroix
1ere Année
Rose Delacroix

Messages : 138
Age : 18 ans
Race : Humaine à don
Don : Peut donner vie à ses dessins
Spécificité(s) : Photographie & Dessin et Peinture

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeMar 7 Avr - 19:00


Rencontre à l'hôpital 654197RoseRp

Rencontre à l'hôpital


Je m'avançais toujours en direction de cette chambre lorsque le bruit assourdissant d'objets s'écrasant brutalement et sans aucune délicatesse se firent entendre de cette même pièce. Les yeux écarquillés par la stupeur, j'oubliais quelques secondes l'horrible lieu dans lequel je me trouvais et marcha d'une démarche plus préssé en direction de ce brouhaha non sans difficultés à cause des nombreux allées et venus des medecins et des personnes présente venues surement voir leur proches . Je remarquais au passage que, malgré le fait que ce bruit est été assez fort pour que tout le monde étant présent dans le couloir l'entende, personne n'y fit attention. Ils étaient surement trop occuper à penser à eux ou aux personnes pour lesquelles ils étaient ici.

J'arrivais enfin devant la porte de cette chambre rester entrouverte et je m'arrêtais devant, frappant trois coups à la porte si faible que je ne pense pas que quelqu'un ai pu les entendre. J'ouvris donc un petit peu plus la porte, juste assez pour pouvoir voir ce qu'il se passait dans cette pièce tout en étant vu par les personnes présente dedans. Je pus ainsi voir un jeune homme aux cheveux noirs allongé sur un lit, visiblement très faible et une jeune femme aux cheveux roses à ses côtés. J'avançais encore légèrement, juste assez pour entrer un peu dans la chambre en prenant la parole, presque dans un murmure :

- Bonjour...

À ces mots, la jeune femme tourna vers moi son visage inondé de larmes. Elle avait de magnifiques yeux d'une couleur bleu ciel qui, en cet instant, reflétaient la surprise de voir une personne inconnue dans la chambre d'hôpital d'un proche. Ce fut ensuite de la méfiance qui apparut dans ses yeux alors qu'elle se retournait complément vers moi et se positionna de façon à pouvoir protéger le jeune homme si besoin, preuve qu'elle tenue beaucoup à lui. Bien qu'extrêmement mal à l'aise, je ne pus m'empêcher de sourire en voyant cela, touché par le lien que l'on pouvait voir entre eux. Souhaitant tout de même détendre l'atmosphère qui s'était chargée ces dernières secondes, j'ajoutais d'un ton mal assuré mais sincère :

- Il m'a semblé entendre des bruits quelque peu violents venant de cette chambre. Je suis venue voir si vous n'aviez pas de problème...

Je m'approchais doucement des deux personnes tout en fouillant dans mon sac à main pour trouver le paquet de mouchoirs que j'étais pratiquement sûr d'avoir pris avec moi en sortant. Je le trouvais finalement, bien cacher au fond de mon petit sac et le tendis à la jeune femme sans un mot. J'attendais qu'elle prenne d'elle-même la parole, le jeune homme semblant trop souffrant pour pouvoir parler avec facilité. Je profitais du silence pour mieux regarder les personnes présente dans cette pièce. Il y avait d'abord le jeune homme aux cheveux noirs, malgré son air fatigué et ses immenses cernes, on pouvait deviner un visage aux traits fins, sa peau, quant à elle devait surement être blanche, même si, pour le moment, elle était surtout très pâle. Il n'était pas spécialement musclé mais plutôt grand et était plutôt mince, niveau vestimentaire, c'était simple, il portait simplement la tenue des personnes étant hospitalisé ici. La fille, quant à elle, était de taille moyenne, il restait encore quelques larmes sur son visage et ses joues étaient devenues rouges, ses yeux aux couleurs comparables aux plus pure des océan étaient, quant à eux gonflés à cause de ses pleurs. Je posais doucement ma main sur l'épaule de cette dernière, dans un geste de réconfort.

© C h i m e r a






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoper Ashford

Hoper Ashford

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humain

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeJeu 9 Avr - 8:51


Rencontre à l'hôpital 916084FicheRpHoupi

Rencontre à l'hôpital


Je me retrouvais couché, encore une fois, mon coeur reprenant peu à peu un rythme normal. Je regardais Light, alors qu'elle semblait se retenir pour ne pas fondre en larme. Pourquoi pleurait-elle...? Une de ses larmes coula sur ma joue, et, étrangement, une des miennes venait se mêler à elle. Je pleurait aussi. Est-ce parce que Light pleure...? Qui est-elle, réellement ? Est-elle importante, pour moi ? Pourquoi je l'ai vue, dance ce rêve étrange ? Pourquoi je connais son nom ??

"Tu es... Hoper Ashford.... Tu es resté longtemps endormis.... Tu ne te souviens plus de rien ? ... Te souviens-tu de moi... d'autre chose que mon prénom ? ... Je suis ton amie..."

Hoper... Ashford...? C'est mon prénom...? Pourquoi je ne me souviens de rien ? Ma famille, mes amis... Tout ce que j'ai fait... Ma vie a été effacée ! Je ne suis plus rien ! J'ai cette vraiment désagréable impression d'être vide, forcé à
vivre une vie dénuée de sens... Non, je ne dois pas penser ça. J'ai... J'ai encore une famille... Des amis, ils se souviendront de moi, et ainsi, je pourrais me souvenir de tout !


"N...Non.... Je ne sais plus rien... Je ne me souviens que ton prénom, et de ton visage..."

Je vais me souvenir, et tout ira bien ! Light se retournait, et mon regard se dirigeais dans la même direction que le sien: vers la nouvelle venue. Elle semblait timide et mal à l'aise. Je n'avais pas l'impression de la connaître, mais c'était peut-être parce que je l'avais oubliée, elle aussi...? Je n'en était pas sûr, et je préférais garder le silence, pour ne pas la froisser en disant quelque chose de mal.

Je suis fatigué. Je me sens... Bizarre. Mes yeux se ferment, je semble me rendormir. Il fait noir, et je me sens léger, comme auparavant. Je tombe, puis j'atterris encore une fois sur ce vitrail qui me représente. Je regarde autour de moi, Light n'est plus là, il n'y a personne. Je cligne des yeux. Il y a deux personnes. Un homme et une femme, ils sourient, ils ont l'air contents de me voir. J'hésite, je les regarde un long moment. Finalement, je finis par briser le silence.

"Papa... Et maman...?"

Ils me regardent longuement, alors qu'une larme coulait sur la joue de chacun, une larme de joie...? Ils continuaient de me fixer quelques instants, on croirait une éternité. Ils ne répondaient pas. Était-ce un simple tour que me jouait mon esprit ? Non, j'étais bien sûr et certain que ces gens existaient. Je les avait déjà vus.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Ironblue

Light Ironblue

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humaine

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeVen 10 Avr - 17:14


Rencontre à l'hôpital 5ioe

Rencontre à l'hôpital


"N...Non.... Je ne sais plus rien... Je ne me souviens que ton prénom, et de ton visage..."

Je m'en étais doutée... C'était prévisible. Il avait tout oublié. Quelqu'un ne se souvenant même pas de son propre nom est incapable de se souvenir de quoi que ce soit d'autre... Je me pinça doucement ses lèvres suite à sa réponse. Il semblait perdu. Comment ne pas l'être ? ... Je me penche encore sur lui pour lui adresser un regard tendre, toujours noyé dans mes larmes, cherchant à le rassurer. Il avait paniquer à son réveil. Je devais faire de mon mieux pour le calmer...

C'est alors que j'entendis des bruits de pas. Pensant que c'était mes parents venus lui rendre visite aussi, je me redresse doucement, prête à leur afficher un merveilleux sourire, leur montrant que ce moment était enfin arrivé... Que nous pouvions redevenir heureux, ensemble, comme avant... Du moins, j'allais tout faire pour...
Mais une autre personne entra dans la chambre. Mon semi-sourire s’effaça rapidement en voyant en visage qui ne m'était pas du tout familier. Une jeune fille aux cheveux châtains nous salua, d'une faible voix, presque en murmurant. Elle ne semblait pas nous vouloir du mal, mais pourtant, je restais sur mes gardes... Premièrement, parce qu'elle n'était en rien une proche de Hoper ou de sa famille (ou alors, il m'avait caché l'existence de cette demoiselle). Deuxièmement, parce que je n'ai jamais vraiment apprécié les filles... Toujours à se plaindre, à couiner, à draguer, et à pleurer pour tout et n'importe quoi... Alors que ses pensées me revinrent en tête, mes yeux s'écarquillèrent lorsque je me souvins n'avoir pas pu retenir mes larmes. Serrant les dents de honte, surtout d'avoir montrer à tel spectacle à une inconnue, je lève une main pour essuyer rapidement et maladroitement mes joues, ainsi que mes yeux, adressant ensuite de nouveau un regard froid.

"Qui êtes-vous ? ... Vous n'avez pas l'air d'une infirmière et je ne me rappelle pas avoir entendu parler de vous... Seuls les proches sont autorisés à entrer dans cette chambre..."

J'étais en colère suite à cette interruption, et cela devait s'entendre au ton sec que j'avais pris... Hoper venait de se réveiller et cette fille entrait ici, je ne sais pourquoi, alors qu'il y a plus important... Peut-être devrais-je la mettre dehors par la force, s'il le faut...

"Il m'a semblé entendre des bruits quelque peu violents venant de cette chambre. Je suis venue voir si vous n'aviez pas de problème..."

Lorsqu'elle expliqua les raisons de sa présence, mon regard s'adoucit un peu... Je détendis mes muscles, baissant ma garde... Elle venait juste aider, alors. Bon... ça ne m'enchantait toujours pas, mais je ne pouvais pas lui en vouloir si elle venait pour une bonne intention...
Je mis un temps à répondre, l'évaluant toujours du regard, au cas où. J'étais parano, mais je tenais à vérifier si elle ne possédait pas un quelconque danger pour Hoper... Comme une arme ou autre...

"Mon ami..... vient de sortir d'un long coma"

C'est tout ce que je lui révéla. Elle devrait comprendre la gravité de la situation ainsi, et n'avait pas besoin d'en savoir plus. Je tourne la tête, posant de nouveau mon regard sur Hoper qui semblait s'être rendormis. J'étais contente qu'il se repose, mais le revoir ainsi, les yeux fermés, alors que je n'avais vu que ça pendant des mois, me donna un pincement au cœur... Je tourne encore un peu la tête, regardant les dégâts qu'avait causé Hoper. Il y avait des ustensiles, des verres brisés, ainsi que différents liquides renversés... Je tourne autour du lit pour me rapprocher de cette zone.

"Ne vous en faites pas... Tout va bien... Je m'occupe de tout."

Je lui dis cela pour la rassurer, mais aussi pour me rassurer moi-même. Je me penche alors, me mettant accroupie dans le but de ramasser à mains nues les débris de verre, grimaçant discrètement lorsque je me coupa légèrement le doigt. C'est alors que je remarqua que mes main tremblait... Serait-ce à cause de la joie ou de la peur ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Delacroix
1ere Année
Rose Delacroix

Messages : 138
Age : 18 ans
Race : Humaine à don
Don : Peut donner vie à ses dessins
Spécificité(s) : Photographie & Dessin et Peinture

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeSam 11 Avr - 17:03


Rencontre à l'hôpital 654197RoseRp

Rencontre à l'hôpital


Je ne répondis rien lorsque la jeune femme m'annonça que son ami venait de sortir d'un long coma. Pas par manque de respect, mais parce qu'il n'y avait rien à dire. Je ne connaissais pas ce jeune homme, je n'avais aucune droit n'y aucune raison de demander les raisons de ce coma. De plus, cela ne me regardait pas. Je fus tout de même heureuse d'apprendre qu'il semblait allait mieux, après tout, qui ne se réjouirait pas qu'un blessé guérisse ? Personne ayant un tant soit peu de compassion envers les autres êtres vivants.

La jeune femme tourna de nouveau la tête vers le jeune homme qui s'était de nouveau rendormi. À cette vision, les traits de la jeune femme se firent triste. Surement en souvenirs des jours où il était dans le coma et que le fait qu'il se réveille un jour n'était absolument pas certain. Cette période a vraiment du être pénible, pensais-je en regardant la jeune femme contourné le lit. Je me doutais bien de ce qu'elle avait l'intention de faire, mais j'avais peur qu'elle ne se blesse en nettoyant les débris de verre se trouvant à ses pieds.

"Ne vous en faistes pas... Tout va bien... Je m'occupe de tout."

Je ne crus pas vraiment à cette phrase, voyant bien que la jeune femme tremblait. Cela était sans doute à cause de la fatigue et du choc de voir son ami se réveiller après, apparemment, un long moment de coma. De plus, son réveil avait dû être plutôt agité à en juger par l'aspect plutôt dévasté de la pièce. Je vis la jeune femme se pencher pour ramasser des bouts de verres et, comme je m'en doutais, se couper légèrement le doigt avec. Cela ne m'étonna pas vraiment vu ses tremblements. La coupure n'était pas très grave et cicatriserait assez vite mais j'avais surtout peur qu'elle ne se blesse plus gravement si elle continuait ainsi.

"Vous avez l'air épuisé de plus même s'il dort vôtre ami serait surement heureux de vous voir à ses côté quand il se réveillera."

Mon ton avait été hésitant, je l'avais bien entendu, mais cela était normal. Je ne voulais pas vexer cette jeune femme en insinuant quoi que ce soit. Je contournais le lit à mon tour et me baissai, faisant attention de ne pas me couper moi aussi, sans pour autant ramasser les bouts de verres. Je n'avais pas l'intention de le faire si la jeune femme s'y opposait. Alors je me contentais d'attendre une réponse de sa part en la regardant dans les yeux qu'elle avait relevés vers moi. Quel soit positive ou négative.

"Voulez-vous de mon aide ?"


© C h i m e r a








Dernière édition par Rose Delacroix le Lun 20 Avr - 19:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoper Ashford

Hoper Ashford

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humain

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeDim 19 Avr - 1:32


Rencontre à l'hôpital 916084FicheRpHoupi

Rencontre à l'hôpital


Les deux adultes à l'air étrangement familier me regardaient. Ils ne daignaient pas m'adresser un mot. Rien. Moi aussi, je ne disais plus rien, je les fixait. Je voulais tant me souvenir de qui ils étaient, et je pouvait voir dans leurs yeux qu'ils le voulaient aussi. Mais rien à faire, je n'y arrivais pas... Si je me suis souvenu de Light, c'est qu'elle devait être proche de moi, alors... Eux aussi devaient être proches de moi. Oui... C'était surement...


"Papa ? Maman ?"


Ils ne répondaient pas... Pourquoi ne répondaient-ils pas ? Peu importe, je sais qui ils sont. Je... J'ai envie d'aller les voir, à cet instant. Une très fort envie, qui me tiraille de l'intérieur. Je fais un pas, puis deux. Je me sens lourd à nouveau, et quelque chose me repousse. Je ne peux plus avancer, et cette force invisible me projetait encore une fois hors de la plateforme vitrée.

Encore une fois, j'ouvrais les yeux. Plus doucement, cette fois, et mon coeur ne battait pas aussi fort. Je savais où j'étais, et plus ou moins qui j'étais. Après quelques secondes d'émergence, je me redressais légèrement, en grognant. Mon corps était un peu douloureux, et surtout plus lourd qu'avant. Du moins, j'en avait l'impression. Néanmoins, je souriais. J'étais vraiment heureux, maintenant.

Mes souvenirs me revenaient assez vite. D'abord Light, puis mes parents. Je devrait me souvenir de tout d'ici quelques jours. D'ailleurs... Light, où est-elle ? Je me mettais assis, sur mon lit d'hôpital et je cherchais Light du regard. Je devais avoir surement l'air perdu. Et là, j'ai croisé le regard d'une autre fille. Je me souviens, c'est la nouvelle arrivante avec qui Light parlait, juste avant que je ne me rendorme. Timidement, je lui adressait un signe de tête pour la saluer, sans réellement oser lui parler.

Son regard était dirigé vers quelque chose... C'était Light. Elle semblait ne pas aller bien, et c'est surement pour cela que mon sourire s'effaçait. Je remarquais qu'elle s'était coupée, et je me souvenais que j'avais entendu des bruits de verre qui se brisait lors de mon réveil... Mouvementé. Je regardais le sol, et voyait le résultat de mes bêtises, je grimaçais légèrement. C'était à cause de moi, si elle s'était coupée. Je n'avais pas voulu qu'elle y touche, je ne lui avais rien demandé... Mais elle n'en fait toujours qu'à sa tête.

Attends, quoi ? Je... Comment je me rappelle de cela ? Une joie conséquente s'emparait de mes entrailles, et j'eut un petit frisson. Se sentir redevenir soi, c'est vraiment... Satisfaisant ? Mais ce n'était pas tout. Les mots que je prononçait à cet instant sortaient tout seuls, et j'avais l'impression de les avoir prononcé des milliards de fois.


"T'es vraiment douée de tes mains comme un cochon de sa queue, Light."


Grisant. Je suis moi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Ironblue

Light Ironblue

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humaine

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeLun 20 Avr - 9:20


Rencontre à l'hôpital 5ioe

Rencontre à l'hôpital


La jeune demoiselle n'avait rien répondu lorsque je venais de lui annoncer le réveil de mon ami... Et cela m'arrangeait. Il fallait dire qu'en ce moment, j'éprouvais une certaine colère contre elle d'être venue ici. Même si la raison paraissait louable, cela ne se faisait tout de même pas. Surtout à un moment pareil...

Alors que je ramassais les morceau de verre, je finis par me couper le doigt. Très légèrement, mais assez pour qu'une petite perle écarlate glisse le long de mon doigt... Je fronçais les sourcils à cette vision. Mais je m'en occuperai plus tard... Pour l'heure, je devais retirer ces débris de verres qui représentait un danger pour Hoper, s'il venait à se lever de nouveau... étant donné qu'il était pieds nus...

La jeune fille vint alors se mettre accroupie devant moi. je relève alors le regard pour croiser le sien. Elle semble attendre une réponse...

"Ne voulez-vous vraiment pas mon aide ?"

Je la fixais longuement, pas méchamment, mais pas avec douceur non plus... Après avoir réfléchis, je finis par soupirer, fermant les yeux pour quitter son regard...

"Faites comme bon vous semble..."

Oui... j'acceptais son aide... Après tout, comment refuser ? Je n'avais plus grand chose à lui reprocher. Elle venait pour aider, il aurait été très impoli de refuser. Une gentille fille...
Je ramassais donc les morceaux de verre avec elle, en le surveillant du coin de l’œil. j’espérais qu'elle ne se coupe pas non plus. Je baisse alors les yeux... Peut-être était-ce l'occasion de me rapprocher de quelqu'un... je me pince doucement les lèvres, hésitant à parler... Puis je me décide enfin...
Alors que j'entrouvre la bouche pour essayer de la remercier pour son aide, je fus interrompue...

"T'es vraiment douée de tes mains comme un cochon de sa queue, Light."

Je relève alors rapidement la tête pour croiser le regard de Hoper. Il s'était réveillé, assis sur le lit d'hôpital, et me regardait... Il semblait... plus sur de soi. Et cette phrase... Ces paroles qu'il me répétais si souvent lorsque je faisais une connerie... Il n'a peut-être pas entièrement perdu la mémoire, en fin de compte...
Alors que je le regardais, je me rendis compte que je souriais légèrement... J’effaçais cette faiblesse de mon visage avant de me concentrer à nouveau sur les débris, que je termina vite de ramasser avec la fille venue m'aider. Je me permis de lui adresser un signe de tête pour la remercier, impossible pour moi de faire plus...
Après avoir tout rangé et nettoyé, je revins vers Hoper.

"Tu dois encore te reposer... Idiot."

Mon ton était froid, mais pourtant rassurant à le fois... Étrange, non ? Oui, je le traitais d'imbécile. C'était une habitude, une taquinerie... la preuve que je l'appréciais. S'il se souvenait d'un minimum de choses comme cette phrase, il se souviendra de ça...
Ma plait saignait toujours. Je cachait le peu de sang que j'avais dans mon poing fermé. j'airai juste chercher un pansement à l'accueil. Rien ne presse...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Delacroix
1ere Année
Rose Delacroix

Messages : 138
Age : 18 ans
Race : Humaine à don
Don : Peut donner vie à ses dessins
Spécificité(s) : Photographie & Dessin et Peinture

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeLun 20 Avr - 19:14


Rencontre à l'hôpital 654197RoseRp

Rencontre à l'hôpital


"Faites comme bon vous semble..."

Je souriais légèrement à sa réponse, heureuse de pouvoir lui apporter mon aide. J'entrepris donc d'aider la jeune femme à ramasser les débris de verre tout en faisant tout de même attention. Je sentais sur moi le regard de cette dernière pendant que nous nettoyions le sol de tous les bouts de verres s'y trouvant. Peu être était-elle encore méfiante? Ou alors peut être voulait - elle vérifier que je ne me coupe ? Peut être même les deux ? J'étais incapable de le dire. Je la vit ouvrir la bouche pour me parler. Mais ce ne fut pas le son de sa voix qui parvint à mes oreilles, ce fut celle de son ami.

"T'es vraiment douée de tes mains comme un cochon de sa queue, Light."

Je sursautais en l'entendant, n'ayant pas encore remarqué son réveil. Visiblement je n'étais pas la seule surprise par le réveil du jeune homme. Son amie releva rapidement le regard sur lui au son de sa voix. Il s'était assit sur son lit et il était moins pâle que lorsque j'étais entrée dans la pièce. Je remarquais qu'en entendant son ami, la jeune femme, Light si j'avais bien compris, c'était mise à sourire, très légèrement certes. Mais elle souriait sincèrement. Je voyais bien que ces quelques mots la rendaient heureuse. Son sourire ne dura cependant pas longtemps, en fait, elle l'avait fait disparaître dès qu'elle s'était rendu compte de ce sourire et reprit le nettoyage du sol. Je continuais de l'aider jusqu'à ce que le sol soit complètement propre de tout débris de verre. La dénommé Light me fit un signe de la tête pour me remercier et se leva pour aller rejoindre son ami.

"Tu dois encore te reposer... Idiot."

Je souris à l'entente de cette phrase. Même si le ton que Light avait employé était froid, il était aussi rassurant. Je me relevais à mon tour, le plus discrètement possible, pour ne pas les déranger. En les observant on se rendait vite compte que ces deux personnes étaient très proches. Et à les voir discuter ainsi, j'eus l'envie soudaine de les prendre en photo. Tant la complicité entre eux était visible. Je sortis de mon sac le polaroid que ma mère m'avait offert pour mon départ et les pris en photo. Le bruit que fit le déclencheur en prenant la photo attira leur attention sur moi. Je me contentais de leur tendre la photo, un sourire timide aux lèvres.

"Désolé, vous êtes tous-deux tellement mignons ensemble que je n'ai pu résister."


© C h i m e r a






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoper Ashford

Hoper Ashford

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humain

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeLun 27 Avr - 19:33


Rencontre à l'hôpital 916084FicheRpHoupi

Rencontre à l'hôpital


"Tu dois encore te reposer... Idiot."

Je me souviens de cette voix, ce ton. Il semble agressif, mais n'est pas du tout méchant, en réalité. Ça me fait du bien de l'entendre. Je bougeais un peu mes doigts qui étaient toujours un peu engourdis, souriant distraitement, reprenant peu a peu le contrôle de se corps qui me semblait excessivement lourd. Je me tournais et allais m'installer sur le bord du lit qui me semblait assez haut, car seuls le bout de mes orteils touchaient le sol froid et carrelé.

Un bruit se fit entendre, une photo avait été prise. Instinctivement, je me tournais vers l'origine de celui ci. La demoiselle dont je ne connaissais toujours pas le nom tenait entre ses mains un appareil photo qui semblait étrangement gros. A mon goût, en tout cas. Mais... Elle venait de prendre une photo de nous ? Avant même que je n'ai le temps de dire "ouf", ou que Light ne lui saute à la gorge (Du moins, je pense que c'est ce qu'elle aurait fait.) elle nous tendait le chef d'oeuvre.

Avant que quoi que ce soit ne se passe, je m'emparais de la photo avec avidité, remerciant la demoiselle au passage. Je l'observait attentivement, un grand sourire aux lèvres, probablement. J'ai l'impression que j'adorais être pris en photo. Nous voir tous les deux, comme ça... C'était étrange... Étrangement agréable, et chaud. C'est vrai que je ne m'étais pas encore demandé...

Est-ce que Light et moi, on était de très bons amis ? J'ai l'impression que oui, j'ai beaucoup de choses qui me reviennent d'elle, et puis je me suis souvenu de son prénom, et de son visage... C'est elle, la première personne que j'ai vu. Ça veut dire qu'elle est spéciale, pour moi ? Est-ce qu'on était... Ensemble ? Mes joues qui étaient pâlichonnes il y a quelques secondes a peine devenaient rosées, peut-être même rouges, alors que je tendais la photo à Light, sans la regarder directement dans les yeux, un peu gêné. J'affiche tout de même un petit sourire, je suis satisfait de la photo.

"Si tu ne la garde pas... Je le fais."





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Ironblue

Light Ironblue

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humaine

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeMer 29 Avr - 10:16


Rencontre à l'hôpital 5ioe

Rencontre à l'hôpital


Comme je m’en étais doutée, il s’en souvenait de ça. Sinon, il n’aurait peut-être pas bien réagis à ma petite insulte taquine. Je le vis même sourire un peu, ce qui me rassura, et je souris à mon tour.
C’est alors que j’entendis le bruit d’un cliché et qu’un flash m’éblouit un peu. Je tourne la tête vers l’origine de ce bruit et remarque que la jeune fille… Comment s’appelle t-elle, déjà ? Elle nous a déjà donné son nom ? …. Enfin bref ! Elle nous tendait une petite photo. Je la regarde alors et constate que les deux personnes sur la photo sont moi et Hoper.

"Désolé, vous êtes tous-deux tellement mignons ensemble que je n'ai pu résister."

Je rougis violemment. Je me sentais gênée, honteuse, en colère et ridicule ! Elle avait osé nous photographier ! J’avais une haine sans nom envers les appareils photo.
J’étais sur le point de lui dire ce que je pensais, lorsque Hoper s’empara de la photo. Il la regarda avec un grand sourire. Il semblait intéressé, voir heureux de voir cette image. Cela me fit rougir un peu plus et je me calmais peu à peu. Il me la tend ensuite, sans oser me regarder.

"Si tu ne la garde pas... Je le fais."

Je rougis encore plus. J’étais complètement perdue, là. Je n’osais plus regarder personne. Mais après quelques secondes, je regarde la jeune fille du coin de l’œil. Décidément, je n’arrivais vraiment pas à lui en vouloir. Il y avait plein de choses que je ne supportais pas chez une fille. Mais celle-ci était vraiment gentille… J’arrivais pas à ne pas lui être reconnaissante, et ça m’énervait, d’ailleurs… Je la remercierai, un jour… peut-être plus tard… Je trouverai un moyen de la remercier…

Je regarde une nouvelle fois la photo avant de relever mon regard vers Hoper. Après une longue hésitation, je décide de prendre doucement la photo entre mes doigts et la regarder plus en détails. Hoper et moi semblons tellement rassurés… heureux sur cette photo… Je souris alors, avec tendresse. Je devais avouer que c’était une belle photo. Je prends mon inspiration.

"Je vais la garder…. J’en ferai une copie et… comme ça, on en aura une chacun…. Voilà !"

Je termine avec ce mot comme pour clôturer ce sujet. Mes joues étaient en feu, me brûlaient le visage. J’avais honte d’avoir dis ça devant ces deux personne. La jeune fille devait certainement se moquer de moi intérieurement… Mais j’ose tout de même la remercier.

"Merci à vous…. Vous… prenez de belles photos…. Vous êtes… très gentille…"

Bon sang, j’avais l’air tellement débile à bégayer comme ça, à cause de la jeune… Je n’osais même pas la regarder, baissant la tête pour essayer de cacher mon visage écarlate avec mes mèches de cheveux.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Delacroix
1ere Année
Rose Delacroix

Messages : 138
Age : 18 ans
Race : Humaine à don
Don : Peut donner vie à ses dessins
Spécificité(s) : Photographie & Dessin et Peinture

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeSam 2 Mai - 5:42


Rencontre à l'hôpital 654197RoseRp

Rencontre à l'hôpital


Je vis la jeune femme rougir brusquement. Mais c'est le jeune homme qui prit la photo. Un grand sourire apparut sur ses lèvres alors qu'il la regardait. Cela me faisais réellement plaisir de voir qu'il aimait bien ma photo. Et, apparemment, je n'étais pas la seule à être heureuse. Le regard du jeune homme s'illumina en la regardant. La jeune femme sembla aussi le remarquer puisqu'elle rougit un petit peu plus alors qu'il lui tendait la photo pour qu'elle puisse la regarder à son tour.

"Si tu ne la garde pas... Je le fais."

A ces mots les joues de la jeune femme se teintèrent encore un peu plus de rouge. Alors qu'elle n'osait plus bouger. Cependant, au bout de quelques secondes, je sentis son regard sur moi. Elle m'observait et je me demandais bien pourquoi. Elle semblait perdue dans ses pensées. Son regard se porta finalement de nouveau sur la photo alors qu'elle la prenait entre ses doigts, hésitante. Je devinais à son air concentré qu'elle scrutait chaque détail de celle dernière. En se voyant ainsi avec son ami la jeune femme eu un sourire tendre avant de prendre une grande inspiration.

"Je vais la garder.... J'en ferai une copie et... comme ça, on en aura une chacun.... Voilà !"

Je souris légèrement, soulagée. J'avais eu peur qu'elle prenne mal le fait que je me permette de les photographier ainsi. Ce qui aurait été son droit d'ailleurs. J'aurais dû leur demander si cela ne les dérangeait pas. Mais ils auraient été moins naturels si ils avaient su qu'ils seraient pri en photo. Je n'eus le temps de lui répondre qu'elle ajouta quelque chose.

"Merci à vous.... Vous... prenez de belles photos.... Vous êtes... très gentille..."

Cette fois ci, je rougissais en même temps que la jeune femme. Cette dernière baissant la tête, cachant son visage grâce à ses cheveux. Je toussais légèrement pour masquer ma gêne. Alors que je pris la parole avec un sourire doux sur les lèvres.

"Vous n'avez pas à me remercier pour quoi que ce soit. Ce serait plutôt à moi de le faire, j'ai étais très impolie de vous photographier ainsi. Je vous remercie aussi pour votre compliment. Le fait que mes photos plaisent aux autres me fait toujours plaisir."

© C h i m e r a






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoper Ashford

Hoper Ashford

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humain

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeSam 2 Mai - 17:35


Rencontre à l'hôpital 916084FicheRpHoupi

Rencontre à l'hôpital


On était tous là, à parler tranquillement, à sourire, à rougir de façon un peu débile. C'était un moment sympathique, on aurait cru à trois amis qui se connaissaient depuis longtemps. Cependant... Cette fille, celle qui a pris la photo, Light n'avait pas l'air de la connaître depuis aussi longtemps qu'elle me connaissait. D'ailleurs, elle se vouvoyaient, et je trouvais ça un peu débile. Je restais un instant immobile, le regard un peu dans le vide. Je pensais à mes parents, en fait. J'étais vraiment impatient de les retrouver, de les voir, de les serrer dans mes bras. J'étais tellement heureux, rien qu'à cette simple idée de partager quelques moments avec eux.

Mais j'y pensais, là, d'un coup: Je n'avais rien dit à Light. un large sourire apparaissait sur mon visage. Il fallait que je lui annonce la nouvelle ! C'était... Instinctif, je ne pouvais pas m'en empêcher:

"Light... J'ai vu mes parents ! Je me souviens d'eux maintenant... je suis tellement impatient de les voir...!"

C'était vrai... J'étais excité comme une puce à la simple idée de les rencontrer. Mon regard se perdait dans le vide un instant, toujours le sourire aux lèvres. Je n'arrêtais pas de penser à quand je sortirais de l'hôpital. Je suis impatient qu'ils me racontent toutes sortes d'anecdotes sur moi, sur des choses bêtes mais drôles que j'aurais faites, et des choses dont j'étais fier... Et je voulais absolument que Light soit là pour dîner ! J'avais envie de rester avec elle.

Bientôt, un bruit de porte se fit entendre, et mon regard se tournait vers le léger grincement. Je n'en croyais pas mes yeux. Mon coeur palpitait. Ils étaient là, mes parents. Tous deux étaient habillés de façon assez professionnelle, ils sortaient peut-être du travail. Un costume pour mon père, et un tailleur pour ma mère. Ils avaient vraiment la classe ! Mon père semblait heureux, mais aussi très surpris de me voir. Ma mère aussi, d'ailleurs, et son visage était légèrement rougit et ses yeux se faisaient humides. Les miens aussi, d'ailleurs. Et tandis qu'elle retenait ses larmes, il prit la parole.

"On savait qu'on te trouverait ici, Light... Mais... Hoper..."

Il semblait chercher ses mots, on aurait dit qu'il ne voulait pas me froisser ou autre. C'était adorable. Après quelques secondes, et je me ruais dans les bras de ma mère, et tous deux relâchions nos larmes. Je suppose que l'on est chacun heureux de voir l'autre. Je sentais la main de l'homme se poser brièvement sur ma tête et m'ébouriffer légèrement les cheveux. Son regard se tournait ensuite vers Rose, à qui il souriait, mimant avec ses lèvres "Bonjour", tout en inclinant légèrement la tête. Il venait ensuite poser les yeux sur Light, curieux de voir sa réaction face à mon réveil.

J'étais tellement heureux de serrer ma mère dans mes bras, tellement que j'en pleurais. C'était un moment magique, que rien ne pouvait briser. Je la lâchais cependant, pour tourner mon regard vers mon père, et "l'analyser" rapidement. Je revenais à ma mère, puis je les regardait tous les deux. Les larmes reprenaient, et je disais alors d'une voix tremblante:

"Papa... Maman... Je suis tellement heureux de vous revoir..."





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Ironblue

Light Ironblue

Messages : 61
Age : 18 ans
Race : Humaine

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeSam 9 Mai - 13:04


Rencontre à l'hôpital 5ioe

Rencontre à l'hôpital


"Vous n'avez pas à me remercier pour quoi que ce soit. Ce serait plutôt à moi de le faire, j'ai étais très impolie de vous photographier ainsi. Je vous remercie aussi pour votre compliment. Le fait que mes photos plaisent aux autres me fait toujours plaisir."

Je relève la tête pour fixer le visage de la demoiselle qui semble tout aussi gênée que moi, et cela se voyait à ses joues rouges. A cette vision, je ne pus m'empêcher de sourire, très légèrement. Oui, la plupart des mes sourires restaient discrets...

Hoper cria alors mon nom. Je me tourne vers lui, le regardant en clignant des yeux. Il semblait avoir quelque chose d'important à me dire, et cela m'intéressait.

"Light... J'ai vu mes parents ! Je me souviens d'eux maintenant... je suis tellement impatient de les voir...!"


Ses parents


Ces mots résonnèrent dans ma tête comme la lame d'un couteau que l'on frappe contre un mur. Je me fige alors, perdant toutes traces de sourire. Depuis qu'il s'était réveillé : L'arrivée de cette jeune fille, les débris de verre, la photo, les sourires, .... Tout ça m'avait fait oublier la chose la plus importante, mais surtout la plus horrible que je redoutais de lui annoncer à son réveil. Je ne voulais pas... Il ne devais pas savoir. Il en souffrirait... beaucoup trop... Je ne veux plus le perdre. Pas encore. On vient de se retrouver. Je revois ses yeux. Il sourit de nouveau... Je ne veux pas voir ses larmes...

".... Hoper... je...."

Un bruit se fit entendre. Nous tournions tous la tête vers la porte qui s'ouvrit, laissant entrer deux personnes. Un homme et une femme.


Mes parents.


Ils avaient dû se douter qu'ils me trouveraient ici. Si je ne suis pas à la maison ou en cours, c'est que je suis forcément au chevet de mon ami. C'est vrai que c'était l'heure à laquelle ils rentraient du boulot. Ils me regardèrent tous les deux, puis furent surpris de voir ensuite une certaine personne consciente.

"On savait qu'on te trouverait ici, Light... Mais... Hoper..."

Quelques secondes à peine, Hoper se leva du lit et se jeta dans les bras de ma mère, la serrant contre elle alors qu'elle fit de même. Il semblait heureux de revoir aussi mes parents. Cela me fit chaud au cœur, mais me fit également grimacer. Je ne cessais de répéter dans ma tête les paroles de Hoper juste avant l'arrivée de mes parents.
Hoper pleurait dans les bras de ma mère alors que mon père lui caressa brièvement la tête. Il sourit, essayant de le réconforter, puis adressa un signe de tête à l'inconnue. Le me tourne alors vers Rose. Elle ne devait plus comprendre ce qu'il se passait autour d'elle. Je me pince les lèvre en me concentrant à nouveau sur la situation de mon ami.

"Papa... Maman... Je suis tellement heureux de vous revoir..."

Ça y est. Tout se brisa autour de moi. Je sentis mon cœur comme être écrasé entre deux mains. Cela faisait si mal... C'est ce que je ressens à cet instant, mais Hoper... risque de ressentir bien plus douloureux en apprenant ce que son devenu ses parents. De mes yeux écarquillés, je regarde longuement la scène. Mes parents semble tout aussi surpris que moi. Il ne savent pas quoi répondre. Ma mère pleure de plus belle en plaquant une main sur sa bouche, alors que mon père, lui, resta silencieux, semblant se retenir lui aussi de craquer.

Mais ce ne fut pas mon cas. Les larmes se remirent à couler sur mes joues. Non, pas les larmes de joies de tout à l'heure. Mon regard était éteins, vide de tout éclat de joie que j'avais pu ressentir à son réveil. Je m'avance doucement, lentement vers eux. Et alors que Hoper, malgré son sourire, devait se demander pourquoi une telle réaction de la part de "ses" parents, je dépose délicatement une main sur sa joue, le faisant doucement se retourner vers moi. Il pouvait voir mon visage humide de mes larmes. Je grimace à cause de la tristesse qui m'envahit alors que, quelques secondes après, je passe mes bras autour du cou de mon ami pour le serrer fort contre moi. Une de mes mains se crispe dans son dos alors que l'autre le caresse doucement, geste de réconfort. J'enfouis mon visage dans son coup, hoquetant un peu, ne pouvant pas m'arrêter de pleurer. Je pleurais à chaudes larmes, mon corps tremblait contre le sien. J'essayais de me rassurer en même temps, à me serrer contre lui comme ça.
Il ne devait pas savoir... J'étais incapable de le lui dire...

"Hoper....... Rentrons à la maison....."






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Delacroix
1ere Année
Rose Delacroix

Messages : 138
Age : 18 ans
Race : Humaine à don
Don : Peut donner vie à ses dessins
Spécificité(s) : Photographie & Dessin et Peinture

Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitimeLun 29 Juin - 4:00


Rencontre à l'hôpital 654197RoseRp

Rencontre à l'hôpital


La jeune femme releva la tête pour me regarder. Et je voyais à son expression qu'elle était gênée. Enfin, je l'étais moi aussi, et cela la fit sourire lorsqu'elle le remarqua. Un sourire discret, certes, mais c'était tout de même bien. Cela suffisait amplement à rendre son visage plus lumineux. Je pensais alors qu'elle ferait un très bon modèle, mais, je n'osais rien dire.

Le jeune homme du nom d'Hoper me sortit de mes pensées en appelant son amie. Ou plutôt en la criant pour être plus exacte, ce qui me fit légèrement sursauter. Cette dernière porta alors son attention sur lui, clignant plusieurs fois des yeux. Je relevais moi aussi la tête dans sa direction. Vu l'air qu'il y avait sur son visage ce qu'il avait à dire devait être important. J'eus alors la sensation que je ferrais mieux de les laisser seuls, mais, je n'eus pas le temps de dire un seul mot avec que le jeune homme ne prenne la parole.

"Light... J'ai vu mes parents ! Je me souviens d'eux maintenant... je suis tellement impatient de les voir...!"

Cette annonce, qui devrait pourtant être une bonne nouvelle, sembla heurter la jeune femme de plein fouet. Tout son corps se figea tout à coup alors qu'elle perdit son sourire. Je n'en étais pas très sur, mais je pensais aussi qu'elle avait légèrement blêmi. Elle semblait accablée, comme si elle savait quelque chose qui la rongeait de l'intérieur. Ça devait vraiment être très grave, pensé je alors que ce dernier prononça enfin quelque chose.

".... Hoper... je..."

Elle avait l'air complètement dévasté, et, je ne savais si elle aurait eu la force de finir sa phrase. Elle n'en eut d'ailleurs pas le temps, car un léger bruit provenant de la porte nous indiqua qu'il y avait une autre personne qui était présente. En l'occurrence, il semblerait que ce soit plutôt deux personnes, un homme et une femme. Sont-ce les parents de la jeune femme ou du jeune homme? Ils regardèrent tous les deux là jeune femme pendant un assez long moment avant de tourner le regard vers le jeune homme. Le voir réveiller les avait tous deux surpris. Enfin, il y avait de quoi?

"On savait qu'on te trouverait ici, Light... Mais... Hoper..."

Il ne fallut que quelques secondes après que l'un d'eux prenne la parole pour que le jeune homme se jette dans les bras de la femme, la serrant très fort contre lui. Cette scène fit légèrement grimacer la jeune femme. Je me demandais pourquoi alors que le jeune homme avait commencé à pleurer et que l'homme les caressait les cheveux, souriant d'une manière réconfortante. Alors que je pensais passer inaperçu, l'homme me fit un léger signe de tête. Surprise, je m'inclinais tout de même légèrement pour les saluer, tous les deux. Suite à cela la jeune femme se retourna pour me regarder. Avant de se retourner de nouveau vers son ami, les lèvres pincées. Je devais avouer que je ne comprenais plus grand-chose.

"Papa... Maman... Je suis tellement heureux de vous revoir..."

Pour la seconde fois, la jeune femme se décomposait alors que ses yeux s'écarquillaient. Mais cette fois-ci, ce ne fut pas la seule. En effet, le couple semblait lui aussi assez choqué par cette phrase. La mère se mit même à pleurer, et je voyais bien que l'homme se retenait difficilement. Cependant, les tressautements des épaules de la jeune femme me firent comprendre qu'elle aussi pleurait. Cette vision me serra le cœur et je décidais de partir. Je n'avais rien à faire ici, de plus, même si les évènements récents me l'avaient fait oublier j'étais dans un hôpital. Et je commençais à m'en rendre compte, me sentant de plus en plus mal. Saluant d'un léger signe de tête les personnes présentes et m'excusant de ma présence, je sortis de la pièce. Alors que je m'éloignais dans les couloirs, une phrase résonna dans mes tympans.

"Hoper... Rentrons à la maison..."


© C h i m e r a






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Rencontre à l'hôpital Empty
MessageSujet: Re: Rencontre à l'hôpital   Rencontre à l'hôpital Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre à l'hôpital
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un premier Scanner à l'hôpital Bernard Mevs
» Operations de protection du Morne l'Hopital
» Interné en hôpital psychiatrique
» Annexe de l'Hôpital
» Maxime à l'hôpital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chimera Academy :: ♦ Liberté quand tu nous tiens :: ♦ Archives :: ♦ Rps-
Sauter vers: